NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Témoignage | Défi 21 jours végane, mon bilan complet!

28/01/2019

Un billet de

Avant tout chose, merci énormément pour tous vos bons commentaires! Je dois vous avouer que j’ai rarement vu autant de compréhension de la part de la communauté, autant ceux qui choisissent de consommer des produits d’origine animale que ceux qui ont fait le choix de ne plus le faire. Ensemble, vous m’avez montré à quel point il est important de comprendre le point de vue de l’autre, dans l’harmonie, sans choisir la haine comme moyen de s’exprimer. Ce défi a été autant sur YouTube, sur Facebook que sur Instagram, très harmonieux et je ne peux qu’être plus fière de ma communauté. Franchement, ça me fait chaud au cœur!


Si tu te joins à moi et que tu n’as pas encore compris de quoi je parle, j’ai décidé enfin d’entrer dans le monde de l’alimentation végétale! Pour ceux qui voudraient connaître les raisons de mes motivations, je vous invite à lire mon billet à ce sujet. Pour les autres, n’hésitez pas à suivre l’aventure depuis le début sur Instagram et sur ma chaîne YouTube!


Aujourd’hui, je fais donc le bilan sur ce défi!
 

 

N'OUBLIEZ PAS DE VOUS RENDRE SUR MA CHAÎNE YOUTUBE AFIN DE VOIR TOUTES LES VIDÉOS LIÉES À CE DÉFI!

 

 

Vivre de végétal, quand les autres mangent de la viande…
Ah... les autres! Il y a quelques années, moi et mon conjoint avions faire le choix de végétaliser notre alimentation suite au visionnement du documentaire : la face cachée de la viande. Et bien qu'il ait emboîté le pas durant quelques temps, son amour de la viande à rapidement repris le dessus. Depuis ce jour, je n'ai jamais insisté pour forcer les membres de ma famille à devenir végéta*ien. Lorsque je fais les courses, j’achète encore le beurre, le lait de vache pour le café de mon conjoint et les croquettes de poulets de mes enfants. La seule chose que je n'achète plus, c'est la viande crue. Mon conjoint sait que s'il souhaite en manger, il devra l'acheter lui-même et la cuisiner. C'est pourquoi il a choisi de manger son steak uniquement au restaurant, pour éviter de faire les courses et la cuisine! Lorsque mes enfants me posent des questions sur ma façon de m’alimenter, je tente d’être le plus honnête possible, sans pour autant leur faire peur afin qu’ils adhèrent à mes principes. Et puis, les sources de conflits sont tellement présentent au sein d’un couple que je ne vois pas l’intérêt d’ajouter du poison dans une relation pour des « valeurs personnelles » émergentes. Lorsque j’ai pris un tournant zéro déchet, j’ai été très sévère avec les miens et je me souviens des disputes incroyables que ça nous avait occasionnées… je ne souhaite clairement pas retenter l’expérience à nouveau, par « principe ».

 

 

 


Qu’en est-il de mon bilan santé?
Manger végane durant 21 jours était une façon pour moi de complètement éliminer la viande de mon assiette et de comprendre les bases fondamentales de ce type d’alimentation. Avant tout, il était primordial de me renseigner adéquatement sur les mesures à prendre pour ma santé face à mes différentes pathologiques particulières, avant d’aller plus loin.


La première chose à faire est donc de bien s’informer auprès d’une nutritionniste ou auprès d’un-e expert-e dans ce type d’alimentation. Pour ma part, comme j’avais déjà passé par là, j’ai opté pour la lecture de plusieurs ouvrages sur le sujet pour me rafraîchir la mémoire, dont le très intéressant livre d’Hélène Baribeau et Marjolaine Mercier : Ménager la chèvre et manger le chou. Grâce à ces recherches, j’ai compris que certaines vitamines et nutriments devraient être surveillés, puisqu’ils ne se trouveraient pas sans un peu de recherche au sein de mes assiettes végétaliennes. Ainsi, la vitamine B12, le zinc, le fer, l’iode et le calcium seraient en observation durant ce défi. Qu’est-ce qui contient du calcium? Qu’est-ce qui contient de l’iode, du fer, du zinc? Vais-je devoir prendre des suppléments? À cela, oui et non, tout va dépendre de l’importance que vous allez accorder à votre nourriture. Pour ma part, j’ai choisi les vitamines B12 en supplément pour me faciliter la vie et j’ai troqué mon sel de mer pour du sel iodé. Pour le reste, une alimentation variée riche en légumes, en laits végétaux enrichis, en noix, en légumineuses et en céréales suffit amplement à fournir tous les nutriments, vitamines et minéraux nécessaires au corps.


Parmi les problèmes de santé que j’ai eus à surveiller, il était notamment question de mon syndrome du côlon irritable (SCI). Aussi bien vous dire qu’une alimentation végétale riche en FODMAP risquait fortement d’augmenter mes chances de faire des crises, si je n’y prêtais pas sérieusement attention. Aussi, sous les recommandations de mon médecin, pour diminuer les gonflements et réduire les crampes, j’ai continué la prise de probiotiques le matin. Actuellement, je fais ce traitement environ 3 fois par année, pendant 60 jours. Ce n’était donc pas un changement à mes habitudes, à l’exception que j’ai opté pour des probiotiques véganes cette fois-ci. Oh! Et puis, il faut boire de l’eau, BEAUCOUP d’eau! Le régime végane contient beaucoup de fibres, aussi bien vous prévenir tout de suite!


Finalement, les aliments que je ne pouvais pas digérer AVANT mon défi ne trouveraient pas plus leur place dans mon assiette végane. Mais bien que j’aie consommé du brocoli et des pois chiches dans mon régime, je n’ai pas eu de crises intestinales, à ma grande surprise! Comme j’atteignais rapidement la satiété en consommant une assette en tiers parfait, je n’ai pas non plus ressenti l’envie de manger du sucre après les repas. Est-ce que manger du sucre augmente le risque de problématiques liées au SCI? C’est une observation intéressante, dans mon cas.

 

 


Qu’en est-il de mon bilan poids?
Prendre du poids, perdre du poids, les mythes qui déboulent autour de ce genre d’alimentation ont la vie dure! Durant le mois, j’ai donc continué simplement ma routine d’entraînement 5 fois par semaine, sans rien changer à mes habitudes. Je prenais déjà de la protéine en poudre après la gym pour la récupération de mes muscles, j’ai juste opté pour une protéine en poudre végane, sans soya. Ici, rien de « très » nouveau.


Pour ce qui est de l’énergie, je peux vous affirmer que je n’ai pas ressenti de fatigue et que je n’ai pas non plus ressenti de sensation désagréable liée à la faim, non plus… Pourtant, avant d’opter pour ce genre d’alimentation, il n’est pas rare que je fusse épuisée. Pourquoi? Je ne sais pas, je crois que je me privais sans doute de quelque chose pour obtenir des résultats sur la balance et que je compensais dans le chocolat et les produits sucrés pour me tenir éveillée. Vous savez, avoir l’estomac qui creuse et qui vous fait mal, ce n’est pas normal! Si ça vous arrive, il est fort à parier que vous avez soit volontairement coupé des éléments de votre assiette, ou encore, que vos portions étaient trop faibles pour combler votre faim. Il se pourrait aussi que vous ayez oublié de prendre des collations saines entre les repas. Perso, ma collation préférée est devenue une demi-banane avec du beurre de cacahuète. C’est simple, rapide et facile!


Pour ce qui est du poids, j’ai perdu au total 1,5 lb durant ce défi, tout en définissant ma masse musculaire. Pourtant, j’ai augmenté mes portions et le nombre de calories ingérées dans une journée! Mon entraînement 5 jours par semaine équivaut à perdre entre 400 et 650 calories à chaque fois. Comme mon travail se passe devant l’ordinateur, je trouvais important de compenser avec un peu de cardio, plusieurs fois par semaine. J’ai donc opté pour des entrainements de type HIIT (High-intensity interval training) en alternance avec mes cours de Karaté et de Kick-Boxing.


À ce sujet, mes chaînes préférées sont Pop Sugar Fitness et Fitness Blender sur YouTube. Je vous invite à visionner leurs différentes vidéos afin de parfaire votre entraînement à la maison, gratuitement!

 

 

 


Qu’est-il arrivé avec ta vie sociale?
S’il y a bien quelque chose qui fait peur aux gens, ce sont les différences. Pourtant, ils sont le reflet de la beauté et de la diversité sur notre planète. Alors, il est évident que lorsque vous sortez de votre cocon douillet avec vos nouvelles habitudes pour entrer dans le bulle d’un autre, vous risquez d’irriter ses convictions ou de remettre en question ses valeurs. Personnellement, ce n’est pas auprès de mes ami-e-s que j’ai le plus de réticence face à mon mode de vie, mais auprès de la famille. Ce n’est pas tant de la réticence, que de l’inquiétude et des interrogations qui peuvent conduire à des discussions enflammées! Lorsqu’on me dit : « le soya, c’est toxique », ou « tu vas manquer de protéines », je préfère répondre que je suis informé sur la pratique, que j’applique bien le principe de « précaution » et que celui ou celle à qui ça cause un problème peut certainement faire ce qui lui plaît de son côté.


Depuis le début, il est rare que quelqu’un m’ait forcé à consommer quoi que ce soit. La plupart sont réceptifs ou du moins, comprennent. Bien que parfois… ça ne semble pas faire leur affaire! Mais je le répète, le soutien de vos proches est ce qui rendra votre transition vers le végéta*isme ou vers le zéro déchet, plus facile. Sans le soutien des êtres qui nous sont chers, il est fort à parier que votre bonheur face à vos nouvelles valeurs, soit affecté. Soyez simplement conscient que les gens ne font pas ça parce qu’ils sont « fâchés » contre vous, mais parce qu’ils sont inquiets pour vous.


Pour ma part, durant mon défi, j’ai quelques fois été confronté à des repas totalement absents de protéines végétales. Je me souviens avoir eu tellement faim lors d’un souper de famille, que je passais le plus clair de mon temps dans le frigo à manger des toasts pour me remplir la panse! Je peux vous garantir que les fois suivantes, je prenais soin d’apporter ma propre protéine, au cas où!


Pour ce qui est des sorties au restaurant, il y a encore des croûtes à manger dans le domaine. Plusieurs endroits offrent des alternatives végétariennes vraiment intéressantes, et ce, même dans les plus grandes chaînes, mais rares sont ceux qui offrent des solutions végétaliennes. Personnellement, j’ai la chance d’avoir deux petits cafés dans ma région qui offre des repas végétaliens sur place, et depuis mon défi végane, l’endroit à même opté pour de nouveaux plats, dont le célèbre tofu magique de Loounie, tel que présenté ci-dessous.

 Copyright : Loounie : Cette recette vous fera complètement oublier le poulet!

 

 


Que reste-t-il de ma poubelle et du zéro déchet?
Manger végane a-t-il fait augmenter ma poubelle au bout du compte? Pas vraiment. Mais il a certainement ajouté quelques éléments à mon recyclage. En fait, ce n’est pas le véganisme qui a fait augmenter mes déchets, mais l’inaccessibilité à certains aliments en vrac dans ma région. Ainsi, le tofu, les épinards en barquette et quelques pots de salsa et de condiments divers se sont ajoutés à ma liste d’épicerie pour me faciliter la tâche. J’aurais pu fabriquer la plupart de ces items à partir d’aliments en vrac brut, mais franchement, je suis déjà très satisfaite des 13 kg de déchet par année que moi et ma famille produisons, incluant les bris et la vaisselle cassée! Je crois que je ne dois pas baser ma réalité de tous les jours sur ces quelques déchets occasionnés en plein mois de janvier, mais garder le focus sur tout ce que j’ai réussi à faire, depuis que j’ai commencé à vivre de zéro déchet. Et puis, soyons franc, en devenant végéta*ienne, j’ai évité combien de déchets invisibles à l’œil nu?

 

 

 

PHOTOS ET TEXTES PAR TENDANCE RADIS (SAUF MENTION CONTRAIRE). TOUS DROITS RÉSERVÉS.

 

#TAGS

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload