NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Mieux acheter | 10 dépenses que je ne fais plus depuis que je suis minimaliste et zéro déchet — Partie 3

14/06/2018

Un billet de

 

Nous sommes tous différents dans notre manière de consommer, et ce, même si nous avons un petit penchant écolo. Certains opteront pour des produits commerciaux, d’autres opteront pour ceux plus artisanaux ou encore faits main. Mais une chose est sûre, nos besoins, mais surtout nos envies, seront nettement différents selon notre situation familiale et financière!

 

Comme plusieurs sont très sceptiques sur les économies que je réussis à faire chaque année avec ces deux modes de vie et des enfants à charge, laissez-moi vous présenter ce que je n’achète plus depuis que je tends vers le minimaliste et le zéro déchet. Notez que les économies que je vous présente sont faites en fonction de MES achats.

 

Voici donc la troisième partie de cette série d’articles… Si vous voulez en connaître plus sur comment nettoyer une maison sans générer de déchets, visiter le billet à ce propos!

 

 

10 dépenses liées à l'entretien de la maison

 

1. Les nettoyants pour plancher
À une certaine époque, j’achetais de nombreux produits pour entretenir les différentes surfaces de la maison (bois, céramique, vinyle). Tous ces items ont largement été remplacés par un peu de savon à vaisselle doux dilué dans l’eau tiède, voire même de l’eau chaude simplement pour l’entretien régulier. Une économie de près de 30 $/année, selon les produits consommés.

 

2. Le nettoyant à miroir
J’ai toujours vraiment aimé ces produits! Mais depuis que je vis de minimaliste et de zéro déchet, je l’ai simplement remplacé par de l’eau chaude et une serviette en microfibre destinée à cet usage pour essayer les rainures visibles. Parfois, j’ajoute un peu de vinaigre au mélange pour les fenêtres extérieures. Une économie de 24 $/année pour le format familial.

 

3. Les nettoyants multi surfaces
Même si les produits de nettoyage multi surface ont fait leur apparition en version écologique et en vrac, je n’ai jamais opté pour leur achat. J’ai plutôt remplacé leur version commerciale par une version maison faite de savon à vaisselle dilué dans l’eau et versée dans un vaporisateur, simplement. Une économie de 14,95 $/année.

 

4. L’assouplissant pour la lessive
Je crois que je n’ai plus jamais utilisé d’assouplissant depuis que mes enfants sont nés. J’ai remplacé le tout par des balles de laine dans la sécheuse et du vinaigre blanc dans la lessive, à l’occasion. Avec le nombre de lessives par année que je fais, c’est une économie de près de 66 $.

 

5. Les produits pour entretenir les meubles en bois
Afin de préserver la beauté naturelle du bois, les marchands vous recommandent souvent de les entretenir avec des produits spéciaux. Pour ma part, j’ai longtemps fait l’achat de « spray » prévu à cet effet. Avec la venue de mes enfants, c’est une tâche qui a été remise au grenier! Cependant, comme je l’ai souvent lu sur les sites des antiquaires, ce genre de nettoyant fait briller le bois sur le moment mais l’encrasse. À force il devient collant et attire les poussières. Il s’avèrerait que de simplement passer un linge et dépoussiérer le meuble est suffisant et même recommandé afin de préserver ce dernier. Une économie de 25 $/année en produits inutiles!

 

6. Les parfums d’ambiance
Oh! que j’étais une folle aux chandelles, prises murales, lampe Berger et diffuseur de toutes sortes à une certaine époque! Jusqu’à ce que je découvre que ces produits étaient en partie responsables de l’asthme de ma fille… Aussi, j’ai cessé l’achat de tous ces produits dans la maison (même si l’odeur automnale de pomme/cannelle me manque parfois). Je n’ai pas remplacé cette option pour le moment, mais je sais que de faire cuire de bons biscuits maison parfume assez bien une demeure et peut même aider à la faire vendre! Mine de rien, dans mon cas, c’est une économie de près de 150 $/année!

 

7. Les cr*** de Swiffer!
S’il y a un truc que je trouve complètement stupide, ce sont les foutus produits qui retiennent la poussière et qui se jettent après deux ou trois petits coups de plumeau! Alloooo! C’est 1 $ la feuille, plus 15 $ le manche! Avec une corvée ménagère hebdomadaire dans une maison unifamiliale de petite taille, c’est 115 $/année. Imaginez donc le résultat dans une grosse maison! Et là je ne parle même pas des modèles à plancher pouvant faire grimper votre facture à près de 300 $. Dans mon cas, tous ces items ont été remplacés par des versions réutilisables Vileda et des torchons assez ordinaires et lavables également. C’est 200 $/année de plus dans mes poches ça!

 

8. Les essuie-tout
Une autre aberration de la nature, les Bounty et cie! Come on! Tout panier d’épicerie qui se respecte repart à chaque circulaire avec une trollée d’essuie-tout à rabais. Chaque fois que je donne une conférence, on me pose la question : « Par quoi remplacer un essuie-tout »? Really? Un torchon! Une guenille! Une lingette lavable! Un bout de tissu, name it! À 2 rouleaux par semaine x 52 semaines = 312 rouleaux, même en spécial à 12,99 $/12 rouleaux double, ton stock d’essuie-tout te revient à près de 350 $ par année. C’est la chose la plus facile à retirer de ta liste et qui te permet de réaliser, selon ton utilisation, des économies à la pelle!

 

9. Les produits spéciaux pour la toilette
Vous savez, ces petites « pucks » bleues ou blanches qui ornent les toilettes et nettoient cette dernière à chaque chasse d’eau? Eh bien, j’ai cessé de les utiliser il y a très longtemps. Ok, ma toilette n’est pas aussi rayonnante que jadis, je dois frotter après chaque numéro 2 avec une brosse, mais bon, c’est tout de même une grosse économie en produits chimiques qui se retrouvent dans les eaux usées ainsi qu’une dépense de 200 $/année de moins à faire, en tenant pour compte qu’on a besoin d’une pastille par semaine.

 

10. Les vaporisateurs antibactériens
J’ai toujours trouvé aberrant l’achat de ce genre de vaporisateurs pour la maison, mais j'en ai déjà acheté! On nous présente les « germes » et les « microbes » comme un danger potentiel pour la santé des gens normaux, alors qu’au contraire, il a été prouvé que d’être en contact avec ces « p’tites bibittes » peut nous aider à améliorer nos défenses immunitaires. L’aseptisation de nos maisons serait même responsable de nombreux problèmes de santé de l’ère moderne. Ok, je ne dis pas que ces produits ne devraient pas exister pour les gens souffrant de problèmes d’immunodéficience, mais pour le monde en santé là?... Lavez donc vos surfaces avec du vinaigre, ou encore du savon à vaisselle dilué dans l’eau et ça devrait faire la job! Une économie de près de 80 $/année.

 

 

 

 

Bien sûr, il y en a d’autres, mais ceux-ci sont de loin ceux qui ont été des facteurs déterminants dans notre budget d’entretien. Pour une famille de 4 personnes résidant dans une maison unifamiliale de type bungalow, en tout, c’est près de 1074 $ qui sont épargnés chaque année nous permettant un réinvestissement dans d’autres secteurs de notre vie. ;)

 

Et vous? Avez-vous des produits que vous n’achetez plus qui vous ont fait sauver beaucoup d’argent ou qui vous permettent d’investir dans d’autres secteurs de votre vie?

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload