NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Environnement | Le déclin des abeilles, l'agriculture de masse pointée du doigt!

23/01/2018

Un billet de

 

Depuis 2006, de nombreuses ruches au sud des États-Unis sont atteintes d’un mal mystérieux et c’est sans grandes surprises que ce problème s’étend désormais sur tout le continent nord-américain. Véritables pollinisatrices par excellence, les abeilles domestiques ont un rôle crucial sur la variété alimentaire qui trône dans nos assiettes. Ce n'est pas pour rien qu'elle est actuellement l'espèce domestique la plus étudiée à ce jour!

 

Cependant les chercheurs sont perplexes, quelles sont les véritables raisons menant à l’effondrement des colonies? Alors que beaucoup mettent le doigt sur les pesticides utilisés, d’autres vont dans d’autres secteurs chercher des réponses. Maladies, champignons, changements climatiques, prédateurs, trouble du système nerveux et empoisonnement, les raisons menant au déclin des hyménoptères sont nombreuses.

 

Mais si on y pense bien, il existe un élément qui permet de rassembler tous ces éléments et augmenter le facteur de risque et j'ai nommé : la monoculture.

 

 

La monoculture, l'agriculture en manque d'éthique

Les aliments issus de la monoculture représentent 70 % de l’alimentation mondiale. Le maïs, le blé et le soya font tous partie de la base de notre alimentation et/ou servent à nourrir les espèces que nous mangeons. L’ennui, c’est qu’ils détruisent la flore sauvage et remplacent les champs de culture mixte, riche en végétaux variés et en nectar. N’ayant plus de source de nourriture à proximité, les abeilles doivent parcourir de plus en plus de distance pour se nourrir adéquatement, engendrant fatigue, stress et risque supplémentaire.

 

Je fais un raccourci, mais comme les apiculteurs passent beaucoup de temps à soigner et reformer les colonies, ils devient de plus en plus compliqué de vivre uniquement de la production du miel. Sans parler de l'augmentation des produits apicoles étrangers sur nos tablettes!

 

Afin de refouler leurs coffres, de nombreux apiculteurs ont fait le choix de fournir des services de pollinisation aux champs de certains produits issus de la monoculture. Chaque année, durant la période de floraison, les abeilles sont donc transportées par milliers à bord de camion afin de se mettre au travail dans les champs. Outre le transport créant un stress important au niveau des butineuses et le danger de côtoyer d’autres colonies porteuses de maladies, les conditions de vie sur le terrain mènent ces dernières directement face aux dangers de l’agriculture industrielle, tel qu’on la connait. Même l’augmentation de la demande pour les laits végétaux est en partie responsable de ce déclin. Pauvres en nectar et ayant une période de floraison très limitée, les monocultures d’amandiers en Californie nécessitent l'usage de plusieurs ruches pour assurer leur pollinisation. Avis aux vegans dans la salle qui souhaitent être cohérents avec leurs valeurs éthiques.

 

En somme, notre choix alimentaire vient directement jouer sur la qualité de vie des apiculteurs et des abeilles. Les quantités de miel produit chaque année ne cessent de descendre, mais pourtant, la demande n’a jamais été aussi forte. À ce propos, saviez-vous que beaucoup de miel sur le marché est coupé avec des sucres liquides à base de riz ou de maïs pour satisfaire à cette demande? Ne soyez donc pas surpris si le prix de votre miel chez Costco est si bas, alors que celui d’un apiculteur local est beaucoup plus élevé!

 

Le miel est si prisé sur les marchés alimentaires, qu’il fait même partie des aliments les plus frelatés au monde, dans tous les termes du mot! De quoi relocaliser nos achats, n'est-ce pas?

 

 

Quelques suggestions inspirantes - mes sources

 

 

Le livre de Jean-Pierre Rogel : La crise des abeilles. Une agriculture sous influence, éditions MultiMondes. Journaliste scientifique et ancien reporter à l’émission Découverte pour la chaîne Radio-Canada, M. Rogel apporte d’excellents faits sur les absurdités derrière les agences de surveillance. De plus, il remet en question notre mode d’agriculture actuelle et l’impact de cette dernière sur les pollinisateurs. Un ouvrage facile à comprendre, bien taillé que j’ai particulièrement adoré!

 

 

 

 

Si vous êtes un peu plus visuel, l’écoute de la série documentaire sur Netflix : POURRI (ROTTEN v.o.), place un regard intéressant sur le trafic et la fraude lié à l’alimentation, sans utiliser la propagande dans son approche. En plus d’interroger les principaux intéressés pour mettre en évidence les problématiques liées à la mondialisation, ils font le point sur les scandales alimentaires du passé et les conséquences que l’industrialisation alimentaire de masse a occasionnées sur la façon dont les métiers traditionnels sont aujourd’hui exercés.

 

Ce qui est bien de ce documentaire, c’est que vous ne sortirez pas de là avec l’envie de vous enfermer dans un bunker, mais bien en ayant le goût de participer au changement en consommant des aliments dont vous connaissez la provenance et le passé. D'accord on prend l'exemple des États-Unis dans le concept, mais dites-vous que plusieurs énoncés s'appliquent tout autant à notre économie canadienne.

 

Personnellement, après le constat de ces nouveaux faits en tête, je peux vous garantir que je porterai beaucoup plus attention à la provenance et à la méthode de production de mes aliments. De plus, je compte augmenter mes achats auprès des producteurs locaux dans ma région, même si parfois, il y a quelques emballages qui doivent s’ajouter!

 

 

 

 

TENDANCE RADIS TOUS DROITS RÉSERVÉS. Crédits photos : MultiMondes, Netfilx.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload