NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

La salle de bain & les soins zéro déchet

23/08/2017

Un billet de

 

Lorsque vient le temps se faire une petite beauté ou encore de prendre soin de son corps, nous avons tendance à acheter beaucoup de produits sous l’influence de la publicité et des influenceurs du web.
Ces produits, bien qu’inoffensifs à première vue, peuvent contenir d’innombrables substances les plus nocives les unes que les autres pour notre corps et/ou pour l’environnement.


Pour pallier à ce problème, certains décideront donc de fabriquer leurs propres cosmétiques… Mais malgré toutes ces belles promesses, la slow cosmétique peut générer une autre sorte de problématique… et j’ai nommé le gaspillage !
En région, comme en ville, nos produits d’hygiène peuvent se réduire à l’essentiel et nous permettre de conserver une peau saine, des cheveux soyeux et une bouche en santé pour peu de frais, tout en générant le moins de déchets possible et en évitant surtout le gaspillage des ressources. Il s’agit pour cela de découvrir comment un seul produit peut vous en offrir plus !

 


Les soins capillaires

L’huile d’olive pressée à froid
L’huile d'olive est un essentiel dans une salle de bain zéro déchet. Outre ces nombreuses qualités aromatiques en cuisine, elle est excellente pour la fibre capillaire. Déposée sur la pointe des cheveux durant 15 minutes avant un shampoing ou encore, toute une nuit sur la tête lorsque vous avez des problèmes de pellicule, cette huile aux vertus fantastiques vous permettra d’obtenir une chevelure lisse et soyeuse. Certains préfèreront le beurre de karité pour effectuer cette même tâche ou encore mettre de la purée d’avocat, aussi curieux soit-il.

 

Lorsqu’un petit poupon fait du chapeau, un peu d’huile d’olive sur le crâne, un petit massage pour faire pénétrer le tout et un repos de 15 minutes permettront au cuir chevelu de se débarrasser de ces impuretés. Il suffit de passer un léger coup de brosse ultra soyeuse sur le dessus de la tête pour retirer l’excédent de « chapeaux » et de rincer le tout avec un nettoyage léger avec un shampoing doux.

 

Le gel et le fixatif

La fabrication d’un gel maison pour la tenue d’une coiffure est très facilement réalisable à partir de graines de lin. Si ! Si ! Les mêmes que vous aurez trouvés dans vos armoires de cuisine ! Les graines de lin, une fois bouillies, forment un gel très dense au pouvoir fixant. Le gel se conserve quelques semaines au frigo et quelques mois au congélateur. De quoi faire vos stocks pour un petit bout.

 

Recette : Vous aurez besoin de 1/4 de tasse de graines de lin entières et d’environ 4 tasses d’eau. Portez le tout à ébullition et laissez mijoter pendant 40 minutes pour ensuite égoutter le tout dans un linge propre et conserver le gel obtenu dans un réceptacle.

 

Le shampoing et le revitalisant

Différents shampoings et revitalisants naturels faits avec des ingrédients locaux sont actuellement disponibles en remplissage sur le marché. En l’absence de cette option, sachez que ces produits peuvent également se retrouver emballés dans plusieurs boutiques et magasins écologiques.

 

Les shampoings en barre sont également de très bonnes alternatives en cas d’absence de vrac. Ces options, quoique moins populaires, sont réellement pratiques en voyage et en camping.

 

 

 

Les soins corporels et du visage

L’huile d’olive pressée à froid

L’huile d'olive revient encore en force ici. Dans une trousse de maquillage, elle un must pour le démaquillage des yeux. Contrairement à sa copine, l’huile d’amande douce, cette dernière retire même pour les maquillages les plus tenaces.

 

On peut l’utiliser également sur les ongles pour les raffermir et les garder en santé. Avec une utilisation régulière, plus besoin de vernis, vos ongles paraîtront plus beaux et le seront réellement.

 

L’huile d’olive est aussi excellente comme huile de corps pour nourrir la peau. À cela, certaines l’utiliseront pour éviter l’apparition de vergetures en alternance avec le beurre de karité lors des grossesses.

 

Le beurre de karité

Le beurre de karité possède relativement les mêmes fonctions que l’huile d’olive dans une salle de bain zéro déchet. Vous pouvez même en faire un beurre corporel fouetté très facilement, en le mélangeant avec votre huile végétale préférée. En voyage, ce beurre corporel sera magique pour nourrir votre peau et même comme démaquillant pour les yeux !

 

Dans notre salle de bain, nous l’utilisons pour traiter l’eczéma de mon fils et pour aider à la cicatrisation des plaies et des petits bobos.

 

Le sucre et le Mac de café

On a tendance à l’oublier mais le sucre et le Mac de café, normalement utilisés en cuisine, sont tout aussi utiles pour les soins corporels. Personnellement, je mélange le sucre et de mac de café ensemble et j’ajoute un peu d’huile de tournesol ou d’olive pour obtenir un exfoliant pour le corps et le visage. La recette peut également se faire avec votre huile végétale préférée. Vous remarquerez que ce sont tous des éléments que vous pouvez retrouver dans votre armoire de cuisine.

 

Le savon en barre

Se trouvant facilement sans emballage, les savons naturels en barre sont très pratiques pour le nettoyage du visage et du corps. Certains savons sont spécialement conçus pour certains problèmes de peau que cette dernière soit sensible ou grasse. D’autres peuvent contenir même des huiles essentielles aidant contre les moustiques ! Parfait si vous êtes en camping l’été.

 

Le déodorant

Le déodorant maison, bien que très simple à réaliser et ne nécessitant que peu d’ingrédients à sa fabrication, est l’un des produits DIY qui cause le plus de tracas au niveau des adeptes. Rougeur, plaque, irritation, réaction allergique et odeur sont parmi les nombreuses problématiques qui reviennent le plus souvent sur les groupes de discussion.

Pour contrer ce phénomène, sachez qu’il est désormais possible de se procurer des déodorants naturels en pot Mason consigné pour une version 100 % zéro déchet au Québec. L’édition Les Trappeuses au sapin baumier de la Savonnerie Les Diligences (ci-joint) est un parfait exemple d’un produit fait à 100 % avec des matières premières de notre terroir.

 

D’une autre part, si vous souhaitez vraiment une version zéro déchet facile et que vous n’avez pas envie de faire des mélanges complexes, vous pouvez simplement additionner à du beurre de karité quelques gouttes d’huile essentielle de Palmarosa. Ce mélange nourrissant suffira à éliminer les bactéries responsables des mauvaises odeurs sous les bras. C’est une option très simple !

 

Autrement, vous avez également la possibilité d’utiliser du bicarbonate de soude seul sous les aisselles. Attention toutefois, il semblerait que ce soit cet ingrédient qui soit responsable des réactions sur certaines personnes.

 

 

Un petit mot de précision

Il pourrait être tentant de jouer à l’apprenti chimiste lorsque vous commencez dans le merveilleux monde du zéro déchet. Pourtant, se lancer dans la fabrication maison des cosmétiques sans connaissances de base de la chimie, ou encore, en étant un peu moins conscient de son type de peau, ce n’est pas l’idée du siècle !

 

Les nombreux essaies sur votre peau ne sont pas recommandés non plus si vous avez des difficultés avec cette dernière. Si tel est votre cas, je vous recommanderais d’utiliser des produits qui sont contrôlés de façon rigoureuse en laboratoire pour vous éviter bien des ennuis, même si cela implique souvent quelques emballages. Dans cette situation, le meilleur conseil que je peux vous donner est de réduire encore une fois vos envies et de définir vos besoins réels. L’achat de produits locaux, naturels et biologiques viendra alors compenser pour la partie « déchets » que vous allez alors générer.

 

Vous pouvez aussi consulter l'application EWG Skin Deep pour vous aider dans votre quête du produit idéal sur les tablettes commerciales.

 

 

Les produits commerciaux que j'achète encore et quelques alternatives

Pour hydrater et soigner la peau du visage

Une bonne créme hydratante de base conçue en laboratoire aura une durée de vie beaucoup plus grande et règlera probablement vos problèmes de peau plus rapidement que les crèmes DIY. Encore une fois, ce n’est pas que l’option maison n’est pas valable mais que l’achat de matériel et des ingrédients de base nécessaires à sa conception peuvent générer beaucoup plus de gaspillage que l’on pense. Pour ma part, c'est le constat que j'en fait après avoir jeté plusieurs fois mes crèmes et/ou mes ingrédients périmés ou moisis

 

Pour les peaux à problèmes, sachez qu’il y a ici aussi possibilité d’aller chercher des produits locaux et naturels qui vous permettront de mettre fin à vos petits boutons dus aux crises hormonales mensuelles. Personnellement, j’ai eu un réel coup de cœur pour l’Exfopro fait par la Maison Jacynthe qui m’a permis de mettre fin à une série de malaises faciaux subséquents. Si appliqué une fois par mois, il permet à la peau d’évacuer les peaux mortes en profondeur comme le ferait un « pilling » en salon. Attention toutefois, ce produit bien que naturel est très fort ! Il est fortement recommandé de bien lire les instructions avant de l’utiliser.

 

Une autre option intéressante à vos problèmes de boutons douloureux et increvables est l'huile essentielle d'arbre à thé (tea tree). Simplement appliquer une goutte localement 3-4 fois par jour pour soulager la douleur et réduire l’inflammation sur la zone affectée.

 

Pour protéger la peau du soleil

Pour me protéger du soleil, je fais confiance aux crèmes solaires minérales. Ces crèmes sont très efficaces et leur composition très simple est sans additifs nocifs pour votre corps ou pour l’environnement. Le seul petit accro que je pourrais lui donner, c’est qu’elle a tendance à blanchir la peau lors de l’application. Certaines entreprises ont ajouté un léger pigment pour contrer cet effet, alors à vous de bien choisir votre crème si ce détail vous énerve.

 

Pour l'hygiène buccale

Les dents sont un sujet très pointilleux parmi les adeptes du zéro déchet. Si vous voulez mon avis, j’ai deux articles très complets à ce sujet ICI et ICI.

Si vous avez des craintes face à votre santé dentaire et/ou à la réalisation d’un dentifrice maison, sachez que plusieurs entreprises québécoises et canadiennes se spécialisent dans la conception de dentifrices naturels. Certains ont même des options avec fluor si vous avez des besoins à ce niveau. Dans notre maison, je suis désolé de vous apprendre que nous avons fait le choix de conserver le dentifrice commercial traditionnel pour des raisons personnelles. Nous n'utilisons aucun autre produit et notre santé buccale s'en porte à merveille.

 

Recette : Pour un version zéro déchet du dentrifrice, vous avez simplement besoin de mélanger 1 c. à soupe de bicarbonate de soude à 3 c. à soupe d’huile de coco. C’est facile, mais souvenez-vous que ce n’est pas pour tout le monde !


Mes alternatives aux produits jetables dans la salle de bain

 

La BROSSE À DENTS en bambou et la SOIE DENTAIRE COMPOSTABLE remplacent très bien les produits buccaux jetables. La soie dentaire compostable, en revanche, n’est pas une option végane.

 

Les DISQUES DÉMAQUILLANTS LAVABLES et les SERVIETTES DE COTON sont parfaits pour retirer le maquillage. Ils remplacent les ouates jetables, les tampons démaquillants jetables et les lingettes démaquillantes à usage unique.

 

L'ORICULI est l’option qui a remplacé les cotons tiges pour les bouchons de cire de mon garçon. Attention toutefois, son utilisation doit être faite avec rigueur. Votre enfant ne devrait pas s'en servir seul sous risque de blessure. Préférez un petit coin de mouchoir lavable dans ce cas.

 

Les SERVIETTES HYGIÉNIQUES LAVABLES et la CULOTTE DE PROTECTION LAVABLES remplacent bien les serviettes hygiéniques jetables. Selon les lectrices, la culotte de protection serait une option plus facile à adopter pour celles qui souhaitent faire la transition. Son coût peut cependant faire sursauter à l’achat.

 

La COUPE MENSTRUELLE est souvent présentée comme l’option la plus zéro déchet par les utilisatrices. Elle remplace les tampons jetables. Son avantage sur toutes les autres, c’est sa facilité d’adaptation à toutes les situations. Elle est idéale pour la femme sportive et la voyageuse. En revanche, plusieurs femmes n’ont pas du tout aimé son confort et ne se sont jamais habituées à elle. Il vous reste donc les deux autres options présentées plus haut, si c’est votre cas.

 

Le PAPIER DE TOILETTE FAIT DE FIBRES RECYCLÉES est l’option qui a remplacé le papier de toilette traditionnel. Si vous voulez allez encore plus loin, vous pouvez tenter le papier de toilette lavable ou le bidet !

 

Les MOUCHOIRS LAVABLES est l’option qui a remplacé les mouchoirs jetables. Durant la grosse saison des rhumes, j'utilise simplement le papier de toilette fait de fibres recyclées que je dépose au compost pour éviter de contaminé toute la famille !

 

 

 

Voici qui fait le tour de la question pour notre armoire de salle de bain et les solutions que j’ai trouvé pour faciliter ma vie en tant que maman zéro déchet régional. Comme vous pouvez le constater, parfois il vaut mieux faire des choix pour s’éviter bien des problèmes ! Malgré tout, nous générons énormément moins de déchets avec ces solutions, tout en optimisant nos économies et en favorisant l’achat local. C’est un beau compromis !

 

Dans un prochain billet, je vous parlerai de ma trousse de maquillage et de ma pharmacie :)
 

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload