NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Lait en carton enrichie ou lait végétal maison?

04/10/2016

Un billet de

Dernièrement, vous avez vu passer sur mon fil Instagram une photo des denrées que je suis obligées d’acheter emballées par obligation, et non par choix.

 

Ouais, bon, on a toujours le choix! Mais la famille prime-à-bord!

 

Chez moi, depuis que nous avons pris un virage vers le végétarisme, nous (ou plutôt JE) avons décidé de ne plus consommer de lait de vache pour plusieurs raisons qui vont au-delà de l’élevage intensif bovin et de ses conséquences sur l’environnement.

 

Comme ma fille avait toujours mal au ventre, nous nous sommes questionné à savoir si le problème ne venait pas du lait qu’elle buvait. Afin de compenser pour l’emballage, nous avions fait le choix d’un lait bio et d’élevage éthique, mais malheureusement, il semblerait que son problème soit relié au lactose...

 

Aussi, le lait SANS lactose d’origine bovine, ne se vend pas biologique par chez nous! Mais ma fille AIME, voir RAFFOLE du lait de vache. J’ai bien essayé de lui faire avaler le lait d’amande, de coco, de riz, name it, elle déteste ça et ne semble pas s’adapter, sauf au lait de soya au chocolat.

 

Mais entre la belle-famille et la famille qui s'en mêlent, y'a les divergences d'opinions...

 

 

Le conflit des générations

D’un côté, vous avez ma famille (ma maman et feu mon papa). Grands amateurs de produits laitiers persuadés que le CALCIUM nécessaire à une bonne santé osseuse ne se retrouve que dans le lait de vache.

 

D’un autre côté, vous avez ma belle-maman. Grande fan de médecine holistique et de nourriture vivante, persuadée que le soya va transformer mes enfants en «Élémental» d’OGM (les geeks comprendront) et que la solution à mon problème réside dans le fait de boire des laits végétaux germés, dont le lait de riz. (ARK!)

 

À la lumière de tous ces jolis conseils tout aussi extrémistes les uns que les autres, j’ai commencé à faire de la lecture et à m’informer sur le lait de soya «cet ennemi», le lait de vache «l’autre ennemi», les laits germés «pas buvables» et les laits de noix… et vous savez quoi? La seule chose que j’ai trouvé qui résume assez bien nos raisons de boire du lait pour une bonne santé osseuse et dentaire, ce n’est pas le calcium proprement parlé, mais la vitamine D.

Image : l'Agenda de la Nantaise

 

 

 

La vitamine bonne-mine!

Le calcium, on peut le retrouver dans beaucoup d’autres aliments, donc les amandes, le soya, les épinards (légumes verts), les haricots blancs, les œufs et les poissons gras.

 

Cliquez sur le lien suivant pour trouver d’autres sources en calcium que le lait.
http://www.consoglobe.com/calcium-autres-sources-que-lait-cg

 

Quant à la vitamine D, elle se retrouve en grande quantité au niveau alimentaire chez les poissons (thon rouge, saumon, truite), le jaune d'oeuf et les produits laitiers d'origines animaux.

 

Normalement, le corps exposé au soleil fabrique lui-même sa propre vitamine D. C’est pourquoi elle porte le joli nom de vitamine soleil. Une exposition au soleil durant 15 minutes 3 à 4 fois par semaine, sans crème solaire, avec un bonne partie de de son corps exposé devrait être suffisante pour garnir son coffre-fort santé de vitamine D durant la saison estivale. Mais là... gare aux coups de soleil! L'exposition devrait être faite également en considération de son type de peau et de sa couleur. Soyez donc vigilant!

 

80% de la vitamine D métabolisé par le corps provient du soleil et 20% au niveau alimentaire.

 

Alright! Donc, on laisse faire tout ça, le soleil fait déjà la grosse job! Bon NEXT!

 

...

 

SAUF QUE... Nous vivons au nord du 40e parallèle! Fouin... fouin... fouin... fouuiiiin!

 

D’après ce que j’en ai lu et ça, même le Dr Laberge le dit chaque automne à la radio de Paul Arcand :

 

« S’il y a une seule vitamine que vous devriez prendre en supplément au Québec, c’est de la vitamine D. Le reste, les super-vitamines et leur ti-zamis, c’est du superflu! Vous retrouverez toutes les autres vitamines nécessaires au maintien d’une bonne santé dans une alimentation riche et variée […] »

 

 

Puisque nous sommes dans les pays dits «nordiques» et que durant les périodes d’octobre à mars le soleil est quasi-absent, pour combler le besoin en vitamine D que notre système a besoin, nous devrions prendre chaque jour** durant cette période, un supplément d'environ 1000IU* de vitamine D.

 

Voir la citation et le tableau suivant pour connaître l'apport maximal tolérable en vitamine D.

 

Âge                                                                            UI/µg*

de 0 à 6 mois                                                 400 UI/10 µg

de 7 à 12 mois                                             1 500 UI/38 µg

de 1 à 3 ans                                                2 500 UI/63 µg

de 4 à 8 ans                                               3 000 UI/75 µg

plus de 9 ans                                           4 000 UI/100 µg

Femmes enceintes et qui allaitent         4 000 UI/100 µg

 

**[Dosage hebdomadaire ou mensuel. Pour assurer un apport adéquat, il n’est pas nécessaire de prendre tous les jours un comprimé de vitamine D. Il est parfaitement possible, pourvu que l’on choisisse un supplément liquide, de prendre une dose hebdomadaire, voire mensuelle.

 

On en trouve qui renferment jusqu’à 1 000 UI par goutte. En les mélangeant en quantité requise à ses aliments, il est facile de prendre une dose hebdomadaire (7 gouttes ou 7 000 UI) ou mensuelle (30 gouttes ou 30 000 UI) ». Il importe également, selon le Dr Vieth, de choisir un supplément qui renferme uniquement de la vitamine D, pas un mélange de vitamine D et de calcium ou un supplément multivitaminique, par exemple.]

 

Fin de la citation.

 

Pour plus de détails sur la vitamine D, rendez-vous sur la page en question de Passeport Santé.

 

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplement/Fiche.aspx?doc=vitamine_d_ps

 

 

DONC...

 

Si une tasse de lait de vache enrichi contient 120 IU, alors qu’une tasse de lait de soya enrichie en contient 80 IU, imaginez la quantité de lait que vous devriez prendre pour combler ce besoin durant la période hivernale! En passant, le lait… c’est un aliment et non un liquide, il ne faut pas en abuser.

 

Vous pourriez aussi opter pour de la luminothérapie, mais encore là, les résultats sont minimes à la maison avec les options en vente libre.

 

C’est pourquoi, l’argument béton que «je suis obligé d'acheter du lait industriel en carton, car le lait fait maison n’est pas enrichi» ne tient maintenant plus la route! Est-ce vraiment plus brillant d'acheter des produits industriels enrichis pour éviter de prendre un supplément? Je vous laisse y songer...

 

Pour moi, le problème est réglé. Passons en cuisine!

 

 

 

Faire son propre lait végétal

Les laits de végétaux sont facilement réalisables à la maison. Au niveau du coût, ça équivaut à celui du commerce, voire moins dans certains cas, en plus de ne nécessiter aucune machine particulière, ni d’emballage. (Vive le minimalisme!)

 

 

 

Les coûts en vrac (environ) :

 

2,58 $/100 gr pour des Cajous entiers, non salés.
1,98 $/100 gr pour des amandes nature
2,95 $/100 gr pour des noisettes nature
3,00 $/100 gr pour des noix de Grenoble (c’est le plus cher)
0,26 $/100 gr pour du riz (le moins cher, mais le plus liquide)

 

Personnellement, j’ai choisi le lait de Cajous pour plusieurs raisons, malgré son coût plus élevé.

  1. Il nécessite moins d’eau à sa production agricole.

  2. Il est plus gras, donc plus onctueux.

  3. Il est plus lisse et laisse moins de résidus (pulpe).

  4. Avec sa pulpe, je peux facilement faire un faux-mage qui est souvent très coûteux emballé.

  5. Il remplace super bien le lait de vache dans le café, sans arrière-goût!

  6. C'est l'un des remplaçants aux produits laitiers utilisé par les vegan pour épaissir les sauces et mettre de la crème dans les potages. Vous faites donc, une pierre deux coups!

 

 

 

 

 

Lait végétale de cajous et sa trempette de pulpe

INGRÉDIENTS :

  • 1 tasse de noix de Cajou non salé trempé 8 h (environ 100 gr sec)

  • 1 ½ litre d’eau (plus ou moins selon votre préférence d’onctuosité.)

 

MÉTHODE :

  1. On rince les noix trempées, on ajoute l’eau et on passe le tout au «blender»!

  2. On filtre le tout dans un tamis et on récolte le lait

  3. On ajoute ½ c. à thé de vanille pour le plaisir

  4. On verse le lait dans une bouteille et on boit ce qui n’entre pas dans la bouteille avec un peu d’Amarula (j’ai-tu écris ça?)

 

Il va rester de la pulpe dans le tamis, on va faire un petit fauxmage crémeux rapide!

 

  1. On dépose la pulpe dans un plat.

  2. On ajoute un peu de levure alimentaire (1 c. à soupe ou plus au goût)

  3. On ajoute un peu de sel

  4. On ajoute des herbes au choix

  5. On mélange et on laisse le tout prendre du goût au frigo.

  6. On mange sur des tartines le lendemain matin.

 

 

 

Coût TOTAL pour 1 litre et demi de lait de Cajou et
100 gr de faux-mage de Cajou à tartiner?

 

2,58$ pour les deux!

 

Coût en épicerie pour deux litres de lait de Cajou au prix régulier : 4,29$
soit 0,21$/100 ml

Fait maison : 0,17$/100 ml, si on ne fait pas de fauxmage
 

Coût en épicerie d'un fauxmage à tartiner Daiya au prix régulier : 5,00$
soit à 2,20$/100 gr

Fait maison avec les restants de la pulpe du lait : gratis!

 

 

Voilà! C’était facile et économique han? Ben c’est à peu près ça… Ça se fait tout seul et ça ne génère aucun déchet. On récupère tout et on ne gaspille rien. En bonus, mon conjoint me confirme que dans le café ça passe super bien!

 

 

 

D'autres recettes

Vous pouvez aussi faire votre propre crème sûre avec les noix de Cajou! Tel que présenté sur le site de Rose Madeleine.

 

http://www.rosemadeleine.com/2013/11/creme-sure-vegetalienne.html

 

Photo : Rose Madeleine

 

 

ET!

 

Pour ceux qui voudraient également cesser d’acheter du lait pour faire leur yogourt maison, voici la recette facile et sans cuisson de yogourt de noix fait maison de  Les Trappeuses :

 

lestrappeus.es/recette-de-yogourt-maison-aux-noix-rien-de-plus-facile/

 

 Photo : Les Trappeuses

 

 

 

Sur ce, bonnes recettes!

 

 

 

 

 

TENDANCERADIS.COM TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload