NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Épicerie | Les pièges de la consommation et le marketing alimentaire

07/09/2016

Un billet de

 

Le marketing est partout autour de nous. Cet influenceur, ce responsable de nos achats compulsifs, de notre perte/prise de poids, bref, il est en grande partie responsable du phénomène de la surconsommation… et plus particulièrement au niveau alimentaire!

 

Mais qui suis-je pour vous parler de MARKETING?

 

Personne. Sauf probablement l’un de vos pires cauchemars, une entrepreneure en design graphique, suppo de la pub!

 

Je sais… Ne me lancez pas de roches s.v.p. Je risquerai d’en faire un produit à revendre! Mais bien que je gagne ma vie avec la publicité, rien ne m’empêche de la détester. Aussi, pour m’aider à moins consommer et forcément à générer moins de déchets, j’ai suivi une formation faite POUR les consommateurs à propos des pièges reliés à la consommation.

 

Voici donc les points importants que j’ai retiré de cette formation de près de 3 heures ;)

 

 

Un marketing basé sur les sens

Avez-vous déjà remarqué à quel point la vie va vite? À quel point on est stressé dans la rue et que lorsque l’on entre dans un centre d’achat urbain ou encore une épicerie l’ambiance est chaleureuse, voir invitante? Soudainement, à cet endroit précis, la musique est zen et on relaxe. C'est n'est pas surprenant, car tout est fait et calculer en fonction du nombre de temps que l’on veut que vous y passiez, car plus vous y resterez et plus vous achèterez!

 

Traduction : Je suis aller à l'épicerie pour acheter du lait et ça ne m'a coûté que 125$!

 

 

 

That’s right! C’est l’un des nombreux pièges associés à la consommation!

 

Tout est réfléchi… La disposition des produits sur les tablettes, le format des emballages, les étiquettes, la décoration, l'odeur! TOUT!

 

Et ce n'est pas juste à l'épicerie! Pourquoi au cinéma a-t-on toujours faim et soif? Simplicimo! La senteur de pop-corn omniprésente provoque une réaction chimique au niveau de notre cerveau. Comme nous sommes stimulé par l’odeur de la nourriture salée, voir graisseuse, notre corps déclenche ses signaux de la faim. Vous avez donc soudainement une rage de maïs soufflé et vous avez ensuite ULTRA soif! Pourtant… on avait le ventre plein avant d’entrer!

 

La publicité vient jouer sur nos sens, comme la pomme rouge interdite si attirante dans l’histoire d’Adam et Eve. Elle nous laisse croire qu’avec ce type de boisson nous serons plus énergique, plus courageux. Qu’avec ce chocolat, nous serons joyeux de nouveau. Qu’avec ces vêtements, nous serons plus sexy, nous aurons plus facilement accès à l’homme ou à la femme convoitée. Qu’avec cette voiture, nous attirerons les regards, nous aurons une meilleure job, etc!

 

Bien que l’on semble croire que toutes ces images nous passent 100 pieds par-dessus la tête au moment de leur visionnement, la plupart du temps, le subconscient enregistre bien le message. Ce qui provoque ensuite une réaction en chaîne dans nos décisions futures.

 

Étrangement, la prochaine fois que vous conduirez votre bazou, vous remarquerez qu’il a des traces de rouilles, qu’il n’est pas confortable… et bien évidemment, vous aurez envie de changer de voiture!

 

Étrangement, la prochaine fois que vous aurez une sortie spéciale, vous ne trouverez plus rien à vous mettre, votre jeans favori ne sera soudainement plus à la mode, vos chaussures vous ferons mal… Pourtant, avant de voir cette beauté en vogue dans les magazines, votre garde-robe était tout à fait convenable!

 

 

La pub, plus présente que ta belle-mère!

Selon une étude faite par L’ACEF et Option Consommateur, nous serions exposés, en moyenne, à 3000 publicités par jour.

 

Vous ne me croyez pas? Ouvrez votre penderie… que voyez-vous? Des logos, des marques! Ouvrez votre garde-manger… que voyez-vous? Des logos! Regardez un match de hockey… que voyez-vous sur les banquettes de l’aréna? Des logos! Prenez une marche… que voyez-vous encore une fois? Des logos sur les bâtiments, des logos sur les véhicules et encore des logos!

 

Même dans ce jeu vidéo (Halo), il y a de la pub! C'est fort pareil!
Source : http://e-strategyblog.com

 

 

 

Un bon logo est un dessin épuré et simple qui même une fois imprimé en noir et blanc, sera tout aussi lisible. Le logo parfait peut se faire reproduire à main levée par un enfant. Le meilleur exemple que je peux vous nommer? La lettre M.

 

Demandez à un enfant de vous dire à quoi la lettre M lui fait penser en la reproduisant avec vos doigts dans les airs, juste pour le fun… Il y a de FORTES chances pour que votre petit de 3-4 ans vous nomme le nom du géant américain McDonalds!

 

Le magazine Protégez-Vous a publié un livret informatif sur les pièges reliés à la consommation faites auprès des enfants, il y a de cela quelques années. À l’intérieur, on peut y lire notamment qu’un parent était plus susceptible d’acheter des produits si leurs enfants les accompagnaient au supermarché. Un autre énoncé tout à fait surprenant visait le fait que les enfants étaient capables de reconnaitre et d’associer un logo à un produit à partir de l’âge de 2 ans!

 

http://www.opc.gouv.qc.ca/fileadmin/media/documents/consommateur/sujet/publicite-pratique-illegale/EnfantsPub.pdf

 

Même s’il est interdit au Québec de faire de la publicité ciblée auprès des enfants, il n’est pas interdit de publier de logo sur les chaînes télés qui leur sont destinés. Alors, on pourra voir le Jingle I'm lovin'it, avec des jeunes adultes qui mangent du fast-food, sans aller nécessairement cibler les petits… En revanche, le gamin prendra tout de même conscience du logo et du produit qui y est associé. Ensuite, lorsque vous ferez un petit tour en voiture et que vous lui direz que c’est l’heure de bouffer, à la vue du maléfique M, il vous signifiera un intérêt marquant pour arrêter manger là!

 

[Insérer ici une crise de bacon potentielle.]

 

Mais il n’y a pas qu’à la télévision ou dans la rue que nos rejetons sont soumis à ces tortures visuelles. Nos enfants sont exposés simultanément à de nombreux produits promotionnels également en épicerie. On l’a vue dernièrement avec la vague de STARWARS où même les sacs d’orange avaient été envahis par le côté obscur de la FORCE.

 

Le Co-Branding, un autre piège relié à la consommation! Moins d'orange dans ce sac pour le même prix que celui sans Co-Branding!

 

 

 

 

Toujours dans le contexte alimentaire, vous noterez que les meilleurs produits pour votre santé ne sont pas nécessairement ceux qui sont à la hauteur de vos yeux, mais ceux qui sont le mieux placé!

 

Saviez-vous que pour PEPSICO (pepsi, 7Up) et pour FRITOSLAYS (Doritos, Lay’s), c’est un employé de la corpo qui vient faire le placement des produits sur les tablettes dans CHAQUE supermarché?

 

Eh bien oui! L'épicier n'est pas vraiment le droit de toucher à ça.

 

Vous remarquerez également que dans chaque commerce, les produits que l’on veut vous vendre le plus ne sont pas forcément les moins chers. C'est pourquoi les corporations payent de gros montant pour avoir leurs produits à la hauteur de vos précieux yeux.

 

 

Pour l'essentiel, vous êtes prié de faire le tour!

Autre fait intéressant sur les techniques de marketing alimentaire? L’emplacement des produits alimentaires de base dans l'épicerie. Ceux, qui en principe, devraient être les seuls items à prendre place dans votre panier. Ils sont TOUS éparpillés de façon à vous faire voyager dans le supermarché.

 

Faites le test : Visualisez le supermarché vu d'en haut et imaginez un carrée. Aux 4 coins vous devriez retrouverez les aliments de base à une alimentation non transformé, soit : Les fruits et légumes au début, les viandes et poissons souvent au fond, les produits laitiers et les œufs souvent au fond dans le coin opposé aux viandes et la boulangerie dans un autre coin. Tout le reste, c’est du gros remplissage suremballé et surtransformé.

 

Vous remarquerez aussi que les produits préparés «fait maison» sont juste à côté de l’entrée principale ou en face. C’est tout indiqué pour que vous optiez pour cette alternative plutôt que de préparer vous-même votre lunch!

 

Arrivée à la caisse, on ne vous lâche pas… Non. On place des produits à usage unique à la hauteur des yeux des plus petits et surtout, des plus influençables! Jus, boissons sucrées, chips individuels, chocolats, bonbons, etc! Si vous avez des enfants et que vous êtes dans une file d’attente, je peux vous garantir qu’ils verront tout ça. On a même laissé des magazines près de la caisse pour vous faire patienter et comme êtes mal à l’aise à l’idée de les remettre en place, vous les achetez! C’est tu pas fantastique!!!

 

N'oubliez pas que le but du géant de l'alimentation est que vous associez votre expérience dans son supermarché à un moment de détente et que son souhait le plus cher est que vous en fassiez le tour... pour finalement en sortir au bout d’une heure avec un panier plus que plein!

 

Voici un tableau coloré de sarcasme d'un consommateur typique à l’épicerie (en rouge) et d'un consommateur avertis (en vert). Vous vous reconnaissez? Ne le prenez pas mal… C’est normal!

 

Cliquez ICI pour obtenir la version originale et rire un peu!

 

 

Bref, j’aurais pu vous parler des nombreux autres pièges reliés à la consommation dans lesquels vous pourriez tomber, mais je me suis concentré sur ceux en lien avec le domaine alimentaire. Mais si vous me permettez, laissez-moi vous donner un petit aide-mémoire pour vous aider à cerner les différentes techniques de marketing dans d'autres éléments de votre vie de consommateur.

 

Soyez donc à l’affût si :

  • Il y a programme de fidélisation, concours

  • Il y a du Couponning (des coupons!)

  • Vous êtes en présence de rabais, vente, solde.

  • Il y a du Co-Branding (StarWars sur les oranges)

  • Il semble y avoir obsolescence programmée (un produit HI-Tech trop peu cher)

  • On joue sur vos sens (odeur, couleur, texture)

  • Il y a place à de l'Info-Pub

  • On joue sur l’estime de soi (produits amaigrissant, Covergirl)

  • On joue sur les valeurs/l’appartenance (le sportif en VUS)

  • Il y a erreur de marketing flagrante (Parlez-en en bien ou en mal, l’important c’est d’en parler!)

 

 

 

Vous êtes intéressé à en apprendre d’avantage sur les pièges reliés à la consommation? Je vous invite à vous informer sur les formations offertes par L’ACEF dans votre région. Si vous essayez de vous sortir d’une mauvaise situation reliée à la consommation, que ça soit au niveau du crédit ou même pour suivre une formation comme celle que j’ai eue sur les pièges reliés à la consommation, cet organisme à but non lucratif viendra vous aider dans vos démarches.

 

Notez aussi que la plupart des formations sont gratuites!

 

Pour le reste, bonne chance dans vos démarches vers un mode de vie moins matérialiste et surtout RESTEZ À L’AFFÛT des pièges que vous croiserez sur votre chemin ;)

 

 

À bientôt!

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload