NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Rentrée scolaire | Les coûts réels de la «gratuité» scolaire et mes astuces pour réduire vos dépenses

31/08/2016

Un billet de

C’est la rentrée scolaire. Eh oui! Je ne pensais pas vous parler de ce sujet qui me brûle les lèvres, mais je ne suis pas contente. Vraiment. L’an dernier, j’ai partagé ma frustration sur la liste des effets scolaires imposée à mon enfant qui entrait à la maternelle. Cette même « affaire » a fait tellement boule de neige qu’une tempête à explosée sur ma page Facebook. Si bien que j’ai décidé de démontrer l’absurdité de tout ça dans un article juste pour l’occasion!

 

 

 

 

Je me souviens...

L’éducation de la prochaine génération, c’est l’affaire d’un peuple, d’une nation, d’un tout. Pourtant, même après plusieurs réformes établies depuis les années 50 devant le constat d’un système d’éducation québécois apparaissant socialement comme « un système fragmenté, sous-financé, sous-développé, dépourvu de coordination, peu démocratique, élitiste et à la limite sexiste », rien n’a « vraiment » changé.

 

Lorsque le gouvernement du Québec a décidé de rendre l’école publique gratuite et accessible pour tous, on y a cru! On s’est même attaché solidement à cette idée.

 

Pourtant, la gratuité scolaire, c’est l’utopie du siècle. Rien n’est totalement gratuit même financé par l’État. Oh! Oh! Oh! Scoop! L’État est financé par quiiiiii ???

 

- Les banquiers !?

 

Retourne à l’école et fait du bonnet d’âne dans un coin sur une chaise de fakir si jamais t’as répondu ça !!! La bonne réponse se trouve quelque part sur ton talon de paye!

 

Bref, alors qu’un tableau électronique trône sur le mur de chaque groupe, les locaux sont bondés par plus de 22 élèves en manque de service dans une classe desservie par un seul individu à bout de nerfs par un système archaïque!

 

Oui, mais l’avenir est dans l’électronique! #superfacepalm

 

Aussi bien remplacer les profs par des machines dépourvues d'émotion dans ce cas!

 

 

Je m’éparpille… Cessons de parler de politique, je sens que je vais mordre!

 

 

 

 

Les coûts réels de la gratuité scolaire

Ce qui nous intéresse vraiment ici, c’est de savoir combien ça coûte d’envoyer un enfant à l’école publique et quelles seront les réelles dépenses encourues en ce début d’année scolaire.

 

- Ça ne coûte « rien »?

 

Pfff !!! Va te fouetter et guérir tes plaies suintantes avec du Super Décapant, si jamais t’as répondu ça!

 

En tout cas, je vous confirme que ce n’est pas gratuit! Il y a BEAUCOUP de dépenses superflues d’un seul coup et c’est souvent une dépense qu’on avait oublié d’ajouter à notre budget. En tant que parent d’un nouvel écolier, la facture peut rapidement faire sursauter.

 

Pour notre exemple, nous prenons le cas de mon enfant de PREMIÈRE ANNÉE du PRIMAIRE.

 

 

 

Manger à l'école (service de surveillance uniquement)

Coût d’inscription pour le service de surveillance du dîner (pas de dîner chaud permis, juste dîner froid) 165 $. N’inclus pas le service de garde matin et soir.

 

OU

 

le coût du service de garde régulier à 8 $ environ*/jour d’école, comprenant le dîner avec les micro-ondes et le service de garde matin et soir. C’est remboursable, ou du moins, ça peut entrer à titre de crédit d’impôt et bien sûr, le montant est indexé selon votre salaire.

 

Vous comprendrez que mon enfant dîne à l’école avec un groupe de « dîneur froid » et que l’autre groupe de « dîneur chaud » a droit à un autre niveau de service.

 

Déjà là… Ça m’offusque un peu de savoir qu’on est « séparé ». Mais ça ne change pas grand-chose à notre histoire.

 

 

 

Les effets scolaires

Voici un petit résumé des coûts associés à mes dépenses de cette année.

 

Livres et effets scolaires fournis par l’école et payés par le parent : 50 $
Liste des effets scolaires à fournir par le parent : 39 $*

Si ça ne m’a coûté que 39 $, c’est que j’ai trouvé beaucoup d’items scolaires de seconde main et j’ai récupéré pas mal d’articles SUPERFLUS et INUTILISÉS de l’année précédente ce qui aide ÉNORMÉMENT à réduire la facture!

 

La liste :

  • 3 boîtes de crayons à mine (36 - une de l’an dernier jamais utilisé et 2 neuves)

  • 32 crayons de feutre de couleurs (16 de l’an dernier jamais utilisé et 16 neufs)

  • 24 crayons de bois de couleurs (neuf)

  • 3 effaces (2 récupérées de l’an dernier et jamais utilisé sur les 4 demandés)

  • 1 paire de ciseaux de bonne qualité (récupérée de l’an dernier)

  • 3 crayons marqueurs effaçables de différentes couleurs (neuf)

  • 2 gros surligneurs JAUNES (récupérés de l’an dernier)

  • 2 boîtes de mouchoirs (neuf, il est interdit d’apporter des mouchoirs lavables)

  • 1 aiguisoir en plastique avec compartiment étanche (récupéré de l’an dernier)

  • 2 bâtons de colle (2 récupérés de l’an dernier sur les 4 demandés)

  • 20 pochettes protectrices transparentes (neuf)

  • 9 duos-tangs 2 BLEU, 1 ORANGE, 1 GRIS, 1 BLANC, 3 ROUGE, 1 MAUVE (1 bleu, 1 orange et 1 jaune récupérés de l’an dernier)

  • 3 pochettes en plastique avec attaches 2 VERTES, 1 JAUNE (2 vertes que j’avais déjà + 1 neuve)

  • 1 carnet à interligne MAUVE avec 10 lignes par page en bas et trottoir large (neuf)

  • 1 petit cahier à interligne double (neuf)

  • 1 album avec reliure en spirale 30,5 x 25,4 (neuf)

  • 1 couvre-tout (récupéré de l’an dernier et acheté usagé)

  • 1 paire d’espadrilles pour l’éducation physique (neuf et pas inclus dans le prix de la liste ci-haut)

  • 1 grand sac d’école solide (récupéré de l’an dernier et de seconde main)

  • 2 grands étuis à crayons souples, à fermeture éclair (achetés de seconde main, ce sont des étuis à maquillage!)

 

Imaginer… la liste est moins longue que celle de la maternelle! #incroyable

 

 

Je suis fasciné. Je ne sais pas comment un enfant, à moins d’être un lunatique ou un aiguiseur de crayon compulsif, peut venir à bout de 36 crayons à mine en 180 jours d’école en première année… Pour moi, c’est sans le sens. Idem pour les effaces. Surtout que de tout mon primaire et secondaire, d’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais réussi à finir une seule boîte!

 

De plus, les couleurs de duo-tangs ne se suivent pas d’une année à l’autre ce qui vient compliquer la tâche pour les réutiliser.

 

Finalement, je dois fournir TOUTE LA LISTE en début d’année. C’est très frustrant!

 

Bref, si j’avais tout acheté NEUF, ma facture aurait probablement été plus salée. À titre d’exemple, un parent qui achetait du tout nouveau tout beau juste après moi s’est tapé une facture de 125 $ pour la première année de son enfant. 0_0

 

Nous utiliserons donc ce montant à titre d’exemple pour notre calcul final, plutôt que mon 39 $.

 

 

 

Le transport scolaire

Cette année, notre commission scolaire s’est donné pour mission de faire marcher davantage les enfants. Elle le présente comme une façon de faire de l’exercice aux parents et aux enfants. Merci CS de vous inquiéter de notre embonpoint collectif! Bien que je sois POUR l’idée de faire plus d’activité physique, je vois ça plutôt comme une façon de dissimuler une taxe d’utilisateur/payeur… surtout pour un petit de 6 ans!

 

 

Si en 1990, je n’avais pas peur de me farcir 1,2 km pour aller à l’école à l’âge de 6 ou 7 ans, ce n’est pas le cas aujourd’hui. Les choses ont changé, la ville et le quartier où je vis influent sur mes décisions de laisser aller mes enfants dans les parcs et dans les rues seuls. L’achalandage routier du boulevard près de ma rue fait également partie des facteurs reliés à mes décisions pour ne pas faire marcher ma fillette de 6 ans pendant 30 minutes chaque matin et chaque soir seule avec un sac qui fait la moitié de son poids sur son dos.

 

Je dois donc en venir à la décision d’aller porter et chercher ma fille à l’école OU payer pour le transport scolaire qui viendra la chercher AU POINT DE RENCONTRE à 200 mètres de chez moi.

 

Montant de la facture pour ce service : 80 $

 

 

La facture

Nous voilà donc rendus au compte final :

 

SANS le service de garde : 420 $
165 $ + 50 $ + 125 $ + 80 $ (dîner froid, cahiers, effets scolaires neufs, transport scolaire).

 

AVEC service de garde : 1695 $
1440 $* (admissible au crédit d’impôt) + 50 $ + 125 $ + 80 $
(service de garde pour 180 jours, cahiers, effets scolaires neufs, transport scolaire).

 

Ensuite, vous ajoutez à tout cela les campagnes de financement, les lunchs chauds (si vous avez une cafétéria), les vêtements, les chaussures, les activités parascolaires, les sorties, etc. Mais tout ça je ne l’inclus pas dans les frais scolaires, car c’est un choix et non une obligation.

 

Les frais de 165 $ et ceux de 80 $ sont également optionnels. Mais si vous travaillez, c’est pas mal la base!

 

 

 

 

Les besoins primaires mis de côté

Troubles d’apprentissage? Difficulté d’adaptation? Trouble d’opposition? Voici une courte liste des trucs qui seront à vérifier auprès de votre enfant lors de son entrée à l’école. Aussi, ne soyez pas surpris de devoir ajouter ces frais à votre facture si vous désirez obtenir du service rapidement, car la liste d’attente au public est interminable. Prévoyez donc ici 105 $ de l’heure auprès d’un psychologue pour enfant. #truestory

 

 

 

 

 

Comment réduire nos déchets et nos dépenses alors?

C’est là que j’arrive avec mes trucs zéro déchet. Parce qu’EFFETS SCOLAIRES SUPERFLUS rime forcément avec GASPILLAGE. En tant que parent, il y a moyen de réduire notre facture ET notre impact comme je l’ai fait.

 

Avant d'acheter neuf :

  • Acheter de seconde main une bonne partie de votre matériel scolaire.
     

  • Récupérer des articles des années précédentes
     

  • Échanger entre les frères, sœurs, cousins, cousines, ami(e)s, les articles scolaires d’une année à l’autre (duo-tangs, cartables et pochettes à titre d’exemple).

 

Si vous devez acheter neuf :

  • Privilégier les achats durables pour les sacs à dos, porte-crayons, couvre-tout, cartables, ciseaux, aiguisoirs, etc.
     

  • Privilégier les articles à usages annuels précis comme les duo-tangs, les pochettes, les cahiers, etc. faits de matières recyclées et recyclables.
     

  • Visitez une librairie pour obtenir les crayons plus spécifiques à l’unité et sans emballage.
     

  • Opter pour des crayons rechargeables, plutôt que des crayons de mine en bois et/ou à l’encre (au niveau du secondaire ou avancé du primaire).
     

  • Pour les nouveaux primaires, opter pour des crayons faits de bois labellisés FSC (Forest Stewardship Council).
     

  • Utiliser des feutres et des marqueurs faits d’encre non toxique.
     

  • Parlez à l’enseignant de votre enfant et demandez s’il est possible de réduire la liste des effets scolaire en surplus.
     

  • Pour les mouchoirs, comme c’est souvent collectif, optez pour des mouchoirs non blanchis FSC (Forest Stewardship Council).

 

 Un petit exemple ici des items achetés neufs cette année!


 

Quand vous ferez le tri dans vos articles scolaires :

  • Allez porter vos effets usagés, mais encore bons dans les friperies pour la revente.
     

  • Allez porter vos crayons, stylos, feutres brisés et/ou secs de toutes sortes dans les boîtes TERRACYCLE prévues à cet effet, souvent les BUREAU EN GROS en ont sur place.
     

  • Trouvez un point de dépôt TERRACYCLE pour les articles scolaires désuets ou offrez à votre école de faire la demande auprès de TERRACYCLE pour obtenir une boîte de récupération. ;)
     

  • Finalement, jetez les articles recyclables dans votre bac bleu, s'ils ne sont plus utilisables.

 

 

 

Alors l'école publique est-elle gratuite?

Issshhh… Selon vous? Bien que l’État finance en partie l’éducation et surtout les cours, il ne faut jamais oublier que c’est nous qui finançons l’État. Alors, parlez, manifestez vos besoins et vos inquiétudes et n’hésitez pas à faire partie des groupes de parents et/ou du conseil administratif de votre école, si vous désirez faire changer les choses et proposer des solutions plus vertes!

 

Bonne rentrée scolaire à tous!

 

 

 

 

 

TENDANCERADIS.COM TOUS DROITS RÉSERVÉS. PHOTOS GOOGLE IMAGES.

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload