NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Témoignage | Ma «perte de poids» remise en question sur NRJ Québec!

23/02/2016

Un billet de

Ce matin, j’ai traumatisé un animateur de radio de Québec avec ma perte de poids de 10 lb sur une année… de zéro déchet! Parce qu’entendons-nous, l’article paru dans le journal Le Soleil de Québec du mois dernier faisait mention de ce «détail», mais en réalité, ma conversation téléphonique avec la journaliste qui portait sur l'alimentation en mode zéro déchet aura duré près de 30 minutes! Bref, c’est la preuve, encore une fois, que ce qu’on lit ne relève que du choix de son écrivain!

 

Donc, même si je n’étais pas présente à l’émission de Mario Tremblay de Québec NRJ, j’ai quand même causé tout un émoi chez l’animateur! Vous pouvez d’ailleurs le voir parler de moi, pour une raison encore obscure, autour de 30 minutes, durant son entrevue sur le zéro déchet avec Amélie du blog Bric à Bacs.

 

Mais bon. Venons-en au fait! Parce que, Mario, y comprend pas comment ça peut se faire perdre 10 lb en une année avec le zéro déchet! Il a classé ça de «charier un peu». Comme plusieurs de mes lectrices m’ont déjà demandé en PV comment j’ai fait pour perdre du poids et que d’autres, juste à me regarder, ne croient juste pas que j’ai déjà été en surpoids! Je me suis dit...

 

Really? Vous voulez vraiment savoir mon histoire de perte de poids? Ça vous intéresse tant que ça!?! Vous êtes sceptique au point d'en parler dans une émission de radio à NRJ! (Pincez-moi «kekun»!)

 

Alors, revenons en arrière jusqu’en 2004, si vous le voulez bien!

 

 

 

 

Bonjour! C’est moi, Cindy. Nous sommes en 2004, je pèse 180 lb et je mesure à peine 5 pi. Je suis… en surpoids! Mon problème? Je ne sais pas cuisiner et je mange beaucoup, ou devrais-je dire, QUE des produits transformés de type fast-food depuis que je suis aux études. Mes parents sont des adeptes de nourritures de type confort food et ma génétique familiale ne joue pas du tout en ma faveur! Par respect pour eux, je me mettrai pas de photos.

 

En 2004, j’aime la viande comme une dingue! Je mange un steak extra sauce brune avec 2 grosses patates à la crème sûre comme souper, presque à tous les jours. J’adore les pizzas-pochettes comme collation et je suis capable d’engloutir un sous-marin Subway de 12 pouces à moi toute seule comme diner, avec les accompagnements! Je suis peu active à l’époque et je traîne le plus souvent devant ma console ou devant mon ordinateur pour jouer à Warcraft… Au grand désespoir de mes parents!

 

ÇA, c’était moi vers l’âge de 18-19 ans. Puis, mon ex très svelte m’a fait la grande annonce, et malgré toute sa délicatesse, ses mots m’ont frappé droit au cœur :

 

«Mon amour, ton ventre prend de la place et tes cuisses aussi…».

 

Ouch. Vraiment?! Regarde-moi ben aller! - Mon égo

 

Bien que je sache que j’allais dans la mauvaise direction, je ne savais pas par où commencer du tout. Je n’avais pas de modèle autour de moi. Rien. Nada! Mais j’aimais jouer. J’ai donc découvert les grandeurs nature. Avec eux sont nées une passion pour le combat et les longues balades dans le bois. Pourquoi les Gn? Parce que pour moi, c’était une façon de transposer ma passion pour les jeux vidéo dans la réalité! Tu n’aimes pas t’entraîner?! Arrange-toi donc pour rendre le tout PASSIONNANT!

 

Une elfe grassouillette? J'ai 19 ans.

 

 

Comme je voulais performer sur le terrain, je me suis mise à faire de la course. Beaucoup de course! Il faut courir et les armures peuvent peser parfois jusqu’à 50 lb. Il fallait aussi être endurant, un siège de combat durait jusqu’à 24 heures dans les plus longs scénarios. C’était ÇA, ma source de motivation.

 

Par la suite, j’ai graduellement commencé à m’intéresser aux calories et à ce que devait représenter une consommation normale dans une journée pour une femme de mon âge. Je n’ai jamais suivi de régime. J’ai toujours pensé que pour perdre du poids, la meilleure façon était de faire attention à son alimentation et de se responsabilisé graduellement. De cette façon, j’allais réussir à atteindre mon objectif et à le maintenir sur le long terme. C’est un peu pour ça que je vous présente le zéro déchet de la même façon.

 

Je me suis donc imposé un calendrier des repas où je notais ce que je mangeais, un peu comme aujourd’hui, je note mes résultats avec mes poubelles. Une fois par semaine, je me gardais un repas GÂTES-TOI, raisonnablement. Il fallait que ça reste amusant! Cette année-là, j’ai coupé dans les sucreries aussi, car c’était mon plus grand problème.

 

À ce rythme, en un peu plus de 18 mois, j’avais perdu 35 livres.

 Cette robe était trop grande! Je suis en pleine transformation et j'ai 20 ans.

 

 

Cette perte de poids et les GNs me feront rencontrer mon conjoint actuel. Lui, c’était un maniaque de nourriture. Il savait faire à manger et il mangeait très bien. Il adorait le gym et disait à la blague qu’il s'entraînait pour que les femmes l’aiment pour son corps! (le con :P ) Bref, monsieur entretenait sa petite shape. Voyant que je stagnais dans ma perte de poids, j’ai commencé à suivre ses conseils alimentaires et à m’entraîner avec lui, en plus de faire des combats médiévaux à ses côtés. J’ai aussi commencé le karaté, sans lui toutefois, afin de faire quelque chose juste pour moi.

 

Monsieur muscle réanimant Naktabar, un de nos «monstres» à Bicolline.

 

 

J’étais devenue une accro. Pour moi, l’entraînement c’était comme une drogue! Je devais m’entraîner, bien manger et prendre soin de moi. J’avais de l’énergie à revendre et au cours de l’année suivante, j’ai perdu un autre 30 lbs pour finalement arriver à mon objectif de 115 lbs qui ne bougera plus jusqu’à ma première grossesse, quelques années plus tard.

 

 Sur cette photo, j'ai 4 semaines de grossesse et j'ai 24 ans.

 

 

Ces habitudes-là, je n’ai pas réussi à les maintenir avec l’arrivée de mes enfants. Ma première grossesse à risque me fera prendre un énorme 50 lb, puisque j’ai été obligé de la passer couché sur le dos. Imaginez… une hyperactive qui se retrouve clouée au plancher! J’ai lancé ma rage dans quoi vous pensez? De plus, j’ai eu un accouchement catastrophique donnant le goût à n’importe qui de ne plus jamais accoucher! Ça me mettra tellement sur le derrière, que je ne serai pas en mesure de m’entraîner et faire quoi que ce soit avant un bon 6 mois… Ça me prendra toutes les motivations du monde pour retourner au karaté… Et oh! Un premier enfant, ça te bouleverse une vie, han!

 

 La même année, à 40 semaines de grossesse, j'ai 25 ans.

 

 

Bref, malgré ma reprise des arts martiaux, je n’ai jamais réussi à reperdre tout ce poids. Le corps jouera au yo-yo et je perdrais quelques kilos pour finir à 125 lb au bout de deux ans. Puisque j’étais insatisfaite, comme toute autre femme ayant buché fort pour atteindre son objectif, je décide de me reprendre en main en me lançant deux défis ultimes : compléter un Spartan Race et terminer sur le podium d’une compétition de karaté. C’est avec plaisir et beaucoup de sueur que je réussis à faire les deux activités et à les compléter… la langue à terre! Mais, encore une fois, le poids ne bougera pas du tout au bout du compte…  Je décide donc d’intégrer des repas végétariens à notre alimentation, et qui dit végé, dit aussi réapprendre à faire à manger! Ce qui ne fut pas négligeable dans ma quête vers une saine alimentation et une perte de poids.

 

 Spartan Race 2010, Mont-Tremblant. Je suis à bout de souffle, ça fait 1 h 30 que je fonce!

 

 

Quelques années plus tard, une autre grossesse fera son apparition et avec elle, un autre défi. Cette fois-ci, pas question que je reste étendu de mon long à me plaindre, en  mangeant de la crème glacée et du PFK! Non, madame! J’avais la ferme intention de poursuivre TOUTES mes activités au même rythme. J’ai adapté les cours de karaté à ma condition et je me suis inscrite dans un gym pour femme. Cette fois-ci, ma grossesse me fera prendre 25 lb, ce qui est tout à fait normal et recommandable. À la vieille de mon accouchement, je participais à mon dernier cours d’arts martiaux. Le lendemain matin, à 9 h, le bistouri retira de mon gros bedon un bébé de presque 7 lb. En sortant de la maternité, j’avais déjà perdu 20 lb! Contrairement à la dernière fois, ma santé physique m’a permis de repartir du bon pied assez rapidement, malgré une deuxième césarienne.

 

 On se garde en shape cette fois-ci! 35 semaines de grossesse. Deuxième bébé en route et 28 ans bien sonné!

 

 

Après les trois mois obligatoires post-césarienne, le bébé au sein (parce que j'y tenais) et les nuits courtes, je recommence tout de même les cours de karaté et j’obtiens ma ceinture bleue durant l’été. J’irai également au gym avec bébé deux fois par semaine. Bien sûr, je n’ai jamais perdu de vu qu’il fallait bien s’alimenter, mais les repas transformés avaient fait leur réapparition dans notre congélateur pour se sauver du temps (et de la fatigue) avec deux bébés. Mais toutes ces belles pratiques ne me permettront pas d’atteindre le résultat tant espéré d'AVANT mes deux grossesses. Quelle frustration! Je sais, c’est une fixation vraiment niaiseuse, mais vous ne pouvez même pas vous imaginer le travail mental que ça nécessite d’éviter d’y penser pour quelqu’un qui a déjà été eu des problèmes avec la nourriture!

Maman est très fière de tenir son poussin dans ses mains pour la prise de photo de sa nouvelle ceinture! J'ai 29 ans.

 

 

 

Nous voici donc rendus en 2015, 9 mois après le début de mon aventure vers un mode de vie zéro déchet… Qui n’avait VRAIMENT pas pour but de perdre du poids, je le signale! Je monte sur le WII balance board pour jouer avec ma fille et je constate dans mon profil que j'ai perdu du poids depuis ma dernière partie qui remontait au début du mois de janvier 2015.

 

Alors voilà, vous l’aurez deviné, c’est un peu grâce à ce nouveau mode de vie, si j’ai perdu le fameux 10 lb qu’il me restait à perdre. Comment? Simplement parce que j'ai cuisiné tous mes repas et toutes mes collations par moi-même, que j’ai totalement coupé les produits transformés et les sucres ajoutés au profit d’aliments simples et que j’ai commencé à boire de l’eau, au lieu du jus. En bonus, durant l’été, afin d’éviter de prendre la voiture, je me suis remise à la course à pied, à la marche et au vélo, en plus de mes autres activités sportives bi-hebdomadaire.

 

 

 

 

C'est ça, y’en a pas de recette miracle pour perdre du poids, comme pour faire maigrir sa poubelle! Ça prend de la volonté, de la motivation, de cuisiner soi-même ses repas et de manger le moins de produits transformés possible! Et vous trouverez le même genre d'affirmation venant de pas mal tous les entraîneurs et professionnels de la santé!

 

Aujourd’hui, je suis très fière de dire que j’ai ENFIN repris mon poids d’AVANT mes deux grossesses, soit, un poids santé très normal et rien d’extrémiste, tout en respectant la planète ;)

Première rentrée des classes. Maman est en top shape, vit en mode zéro déchet et elle à 30 ans!

 

 

Oui, je travaille. Oui, j’ai deux kids qui foutent le bordel. Oui, ça arrive (souvent) que la maison soit en désordre et finalement, oui je me paye de temps en temps une gâterie, mais cette fois-ci, c’est mon pâtissier qui la cuisine et qui la place dans mon contenant. Ben quoi!?! Y’a personne de parfait ;P

 

Donc, Monsieur Mario, j’espère que ça répond mieux à vos interrogations ;)

 

 

 

PHOTOS PAR TENDANCE RADIS. TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload