NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Ma montée de lait face à la surconsommation de Noël

10/11/2015

Un billet de

 

Les Fêtes approchent à grands pas, et bien sûr, chaque année est pour moi une situation très angoissante depuis que j’ai commencé vivre dans le minimaliste. C’est d’ailleurs l'une des valeurs que je m’efforce de transmettre à mes enfants le plus possible. Vivre avec moins, c’est de vivre mieux. Vivre avec l’essentiel, c’est de considérer les gens autour de nous comme nos biens les plus précieux. Mais ma famille et les gens qui m’entourent, ne sont pas tous rendus à mon niveau. Je dois respecter leur choix de vie et les aimer de tout mon cœur malgré tout.

 

ÇA, c'est essentiel!

 

Bref, depuis que j’ai des enfants, et encore plus depuis que j’ai déménagé dans une plus grande maison (donc forcément avec plus de place), j’angoisse! Ces moments de joie pour certains me créer un stress énorme! Je ne veux pas blesser ceux qui ressentent un besoin INTENSE de déverser leur amour en une folie passagère de bidules et de gadgets en plastique les plus inutiles les uns que les autres, mais je ne veux pas non plus être encombré de leur amour matériel. Ce que j’ai demandé? Bien sûr que non! Une expression par chez nous dit : « À cheval donner, ne regarde pas la bride! » Donc, si je te donne quelque chose, sois en heureux même si ce n’est pas ce que tu voulais… Un rack à épice… Pour vrai?! « Aooonnn t'aurais pas dû! ». Ma mère dit que j'ai un manque flagrant de délicatesse!

 

Voyant l’étendue du problème et ce que cela occasionnait, un jour j’ai eu l’idée de présenter à ma famille le principe de l’échange de cadeau. On avait chacun un montant attitré et un cadeau à offrir à la personne pigée. Grâce à l’outil PIKKADO, on pouvait écrire notre liste de souhaits et le logiciel virtuel faisait le tirage pour nous. Ça c’est super bien passé… Du moins... c’est ce que je croyais jusqu’à ce que je vois ma mère fondre en larmes... Triste de ne pas avoir eu le droit de m’inonder de cadeau, sa plus grande joie. Je venais de détruire Noël!

 

Mon cerveau avait mal. Soit, je me respectais et j’ignorais leurs réactions, soit j’abandonnais et je leur donnais raison. Qu’ai-je fait vous croyez au nom de l’amour? C'est ça...

 

J’ai donc lâché prise… Depuis, à chaque année j’ai plus de boules dans mon estomac que dans mon sapin! Avec le défi zéro déchet, j’ai encore plus de raison de paniquer…  Il y a des emballages de surcroît… Je crois que je vais être malade!

 

Mais est-ce que c’est vraiment ça, Noël? Des cadeaux et encore des cadeaux? Vraiment! Est-ce que les cadeaux remplacent la présence et le rassemblement de toutes ces personnes en ce temps des Fêtes?

 

 

 

 

 

 

Une leçon signée IKEA

J’ai publié récemment sur ma page Facebook une vidéo du spécialiste de la surconsommation et ironiquement, du rangement :  IKEA.  Dans la vidéo, ils utilisent 10 familles et leur font écrire une lettre aux trois rois (au Père Noël) et une à leurs parents.

 

 

 

Évidemment, les enfants répondent à l’appel avec des demandes ultra folles auprès du Père Noël! Mais la réponse est tout autre auprès de leurs parents…

 

« Ce sont des enfants gâtés!.. .» Me direz-vous.

 

Non! Du tout.

 

Pourquoi croyez-vous que nos enfants demandent tant de choses au Père Noël et que la réponse est clairement différente face à nous? [...]

 

Parce que nous avons expliqué à nos enfants que c’est LUI qui fabrique les jouets! C’est lui qui peut nous offrir TOUT CE QUE L’ON DÉSIRE à Noël. Nous avons brainwashé nos kids à croire que ce gros barbu peut nous donner absolument TOUT, si on est sage! Ce n’est pas parce qu’ils sont pourris… C’est parce qu’ils sont conditionnés à ça, face à CE personnage issu du merveilleux monde du marketing! Voilà tout simplement!

 

Bon… je vous entends dire : « Maketing? Tu oublis qu’il provient de la légende de Saint-Nicholas, des trois rois, etc ». Je sais! Mais nous sommes en 2015... L'évolution nous à prouvée que ce n'est plus une simple orange qui rempli les bas au dessus du foyer. On en est bien loin avec ce vieux bonhomme vêtu de rouge qui fait travailler durant des journées entières des lutins (des enfants en réalité) à sa place pour que, MONSIEUR, se bourre la face de gâteaux et de lait à Noël (lire ici : se gave de votre cash)!

 

Et que dire de ce pauvre Rudolph et des autres reines… Ils doivent pleurer leur vie après avoir volé dans le ciel durant 24 h autour du globe à une vitesse dépassant l’imaginaire...

 

Sans parler que cette image que nous en avons n’est en réalité que la vision d’un génie de la publicité engagé par Coca-Cola dans les années 30! Je le sais, JE PÈTE TA BULLE! Allez... bois un coup au lait de « poule », ça ira mieux!

 

http://www.coca-colacompany.com/stories/coke-lore-santa-claus/

 

 Donnes et prends, je dis...

 

 

 

Oui, mais… Noël  et le Père Noël… As-tu oublié à quel point tes yeux s’illuminaient devant lui? As-tu oublié à quel point la magie était présente dans ton cœur d’enfant grâce à ce conte enchanteur? Ne voudrais-tu pas transmettre tout ça à tes enfants?

 

Mes yeux? S’illuminer! Oui... Ha. Ha. Ha. Mais pas à cause de lui!

 

Et toi? Pourquoi envois-tu ton enfant sur les genoux d’un parfait inconnu? Pour lui... Vraiment?! Parce que lui, il pleure. Il refuse d’aller sur les genoux du Père Noël!

 

« Ça ne marche pas maman ou papa! Tu me dis de ne pas parler aux inconnus, mais je dois aller sur les genoux de ventripotent! Triple honte, tu prends une photo de moi qui braille en plus! Sa barbe me fais peur, ses mains touchent mon dos ou tapote mes cuisses, je ne suis pas à l’aise! NON! »

 

 C'est totalement drôle... et à la fois pas vraiment... Oh! et ça coûte un gros 20$ pour avoir la photo, non?!

 

 

 

C’est pour ça que j’ai choisi de faire vivre la magie de Noël à mes enfants autrement…

 

Ma fille crois pourtant dur comme fer au Père Noël et à sa légende, mais elle m'a dit qu'elle refusait d'aller sur ses genoux. Ce que je respecte depuis ses 3 ans.

 

Vous me direz : « Elle aimerait un lutin peut-être, pour compenser? »

 

- Tu ne veux pas un lutin pour Noël cette année, ma puce?

 

- Non maman! Je n'ai pas envie de ramasser les dégâts derrière lui! (WOW!)

 

Voilà, encore un autre besoin relié à nos envies... et encore un autre moyen de nous faire consommer... Hum... Je passe mon tour.

 

Fin de ma montée de lait!

 

 

 

 

Je me souviens de Noël...

Mes souvenirs de Noël ne sont pas les tonnes de cadeaux que j’ai reçues, et encore moins le Père Noël (à vrai dire, je lui en veux!), mais ce sont ces nuits du 24 décembre ou mon père et ma mère nous habillaient en fou pour aller glisser sur la montagne et/ou faire une ride interminable de motoneige dans la forêt derrière chez nous. ÇA! Je m’en souviens… Le reste… Nope… Sauf la fois ou notre berger allemand avait mangé le lunch et la nappe en plastique! C’est frais en titi dans ma mémoire… Il en a ch*** du plastique! Oui... Bon… On s’écarte du sujet!

 

Sérieusement…

 

 

 

 

Vivre Noël au travers de ses yeux

Faites le test de la vidéo. Utilisez une personne externe si vous pouvez. Bien sûr, ça fonctionne avec ceux qui croient encore au Père Noël, ça va de soi!

 

Je l’ai fait de mon côté, vous voulez les résultats? Je vous les partage! En prime, j’ai même demandé à ma fille de me dire ce qu’elle voudrait faire et/ou avoir comme cadeau, si elle demandait la même chose à mon entourage…

 

Je vous le dis, c’est juste choquant! J’ai écrit pour elle, sans tricher...

 

Lettre au Père Noël :

« Je veux une poupée Barbie TRÈS SOLIDE! Qui ne brisera pas. Une poupée avec les cheveux très longs. Avec une petite sacoche et ses petits accessoires dans sa petite sacoche. Et une armoire pour ranger la poupée et sa sacoche et ses petits, tous petits, minis, rikiki accessoires. Et solide. Je ne veux pas qu’elle brise! »

 

(WOW et re-WOW!)

 

- C’est tout?

 

- Oui, maman. Et solide han! TRÈS SOLIDE!

 

- Ok… Maintenant, qu’est-ce que tu demanderais si c’était maman ou papa qui te donnait un cadeau plutôt que le Père Noël?

 

- … Hum… Je sais pas. Eh… Oh oui! Un gâteau! Je veux que papa fasse un gâteau avec moi! Un gros ÉNORME gâteau! (Papa à un travail très prenant....)

 

- Et que demanderais-tu si c’était Mamou et Papy qui faisait un cadeau…


- Je veux faire un feu avec des guimauves et manger plein de guimauves!

 

- Et si c’était matante Mimi?


- Je veux qu’elle fasse dodo avec moi et on va manger plein de chocolat!

 

Et ainsi de suite...

 

 

Ce n’est pas compliqué… Elle a associés les moments spéciaux qu’elle a vécu avec chacune de ces personnes et elle veux les reproduirent pour Noël!

 

On cherche si loin parfois alors que la demande d’un enfant en bas âge est tellement simple. En réalité, ils ne veulent pas d’innombrables jouets, ils ne veulent qu’un seul jouet… Vous! Nous sommes leur plus beau et leur plus précieux jouet. Mais nous, nous manquons de temps. Boulot, métro, dodo, repeat. Les petits dans tout ça?

 

« Vas regarder les bonhommes! Vas jouer avec les Barbies pendant que maman fait à souper…»

 

Quand on constate tout ça, on se sent encore plus coupable. Vous. Moi. Surtout moi.

 

En réalité, n’est-ce pas ça la magie au fond? Celle d’offrir un peu de soi?

 

 

 

 

Par le passage, je vous invite à consulter ce blog (en évolution) réalisé par le groupe Katmavik de la cohorte de Québec. Cet article est un joli résumé des origines de cette fête à la base...

 

https://noelautrementblog.wordpress.com/2015/10/16/noel-dhier-a-aujourdhui/

 

 

 

 

Et voilà! Que commence officiellement pour la moi la thérapie du lâché-prise du temps des Fêtes!

 

Allez! Ho! Ho! Ho! J’aime Noël quand même ;P C’est ce que la société de surconsommation en a fait que dégoûte ;)

 

Ciao les radis!



 

 

 

 

PHOTOS GOOGLE IMAGES.

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload