NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Les couches jetables «écologiques» pour la nuit, une alternative pour les gros mouilleurs.

17/03/2015

Un billet de

 

J’aimerais vous parler d’une alternative aux couches jetables ordinaires pour ceux et celles qui refusent systématiquement les couches lavables, mais qui souhaitent réduire leur impact environnemental.

 

Pour ma part, j’utilise les couches lavables à 90 %. De plus, je n’utilise pas de bandes jetables pour retirer plus aisément les dépôts de bébés. Jadis, j’avais trouvé ce simple truc gratte-cenne : utiliser une feuille de papier essuie-tout plié en deux comme bande jetable dans les couches lavables… Et oui! Une grosse économie et une double utilisation. Mais plus le petit grandissait et plus leur utilisation était inutile. Comme je n’utilise pas d’essuie-tout jetables normalement, j’ai cessé leur achat. Ensuite, j’ai coupé dans les lingettes humides commerciales au profit de débarbouillettes douces pour laver les fesses de bébé. Sa garderie m’a gentiment appuyée en acceptant de les utiliser.

 

Par contre la nuit, c’est là que ça se corse! À la maison j’ai une vraie usine à pipi et la nuit c’est infernal! J’ai bien essayé les couches lavables avec deux, parfois même trois doublures à l’intérieur (en coton), mais il finissait par se réveiller aux 4 heures pour un changement de couche et je devais changer son lit au beau milieu de la nuit! Ce n’est pas d’avance… D’autant plus que le manque de sommeil de maman et papa commençait à avoir de grosses répercussions sur la joie de vivre dans la maisonnée!

 

Quoi faire alors?! Dernièrement, j’ai lu que les doublures en chanvre et en bambou sont deux fois plus absorbantes que celles en coton. De plus, les couches lavables de nuit ne sont pas conçues de la même façon que celles de jour. J’ai donc commandé des « inserts » supplémentaire en bambou (4 épaisseurs) et deux couches lavables de nuit. J’attends toujours leur réception pour pouvoir les essayer et voir s’ils nous conviendront, ce que je souhaite pour être 100 % zéro déchet de ce côté!

 

En attendant, j’ai recommencé à utiliser des méchantes couches jetables pour le dodo!

 

 

Les couches jetables, un vrai cauchemar environnemental

Les couches jetables utilisent une énorme quantité de matières brutes et de pétrole à leur production, et leur dégradation dans l’environnement est quasi nulle ; soit entre 200 et 500 ans. En moyenne, il vous faudra environ 5500 couches pour votre tout-petit qui sera responsable de ses 820 kg de déchets enfouis. C’est sans compter les produits que contiennent les couches jetables dont le polyclate de sodium et le parfum qui sont responsables de nombreuses irritations et de réactions allergiques chez les bébés. Bien sûr certains diront que les couches lavables ne sont pas mieux, qu’elles utilisent trop d’eau chaude et trop d’énergie polluante… Peut-être si on se fie à une étude publiée et réalisée au Royaume-Uni en 2009, où ils utilisent encore beaucoup le charbon comme source d’énergie. Au Québec, nous avons la chance d’avoir un réseau électrique alimenté par l’eau qui génère beaucoup moins d’émission dans l’environnement. C’est sans compter que l’eau est renouvelable, ce qu’une couche pleine de petits cadeaux dans un site d’enfouissement n’est pas!

 

Comme les couches lavables, il est indispensable de jeter les résidus solides de bébé dans la toilette avant de se débarrasser de la couche dans la poubelle… Je n’invente rien ici, c’est écrit sur les emballages de couches, jetez-y un œil par vous-même.

 

 

Mais qui le fait vraiment? Ça pu, c’est dégueu et le simple fait d’y toucher écœure! Donc, la grande majorité des gens roulent la couche et la jettent tel quel aux poubelles. C’est ainsi que le sol devient contaminé par les cacas de bébé. Raison de plus selon moi d’opter pour les couches lavables! Néanmoins, certains parents refuseront catégoriquement les couches lavables pour se tourner vers les couches jetables par choix.

 

 

 

On a fait l'essai de couches jetables plus ««écologiques»

Donc… On veut se simplifier la vie, mais pas rendre notre impact écologique plus important. Comment composer entre les deux?

 

J’ai découvert les produits de la marque PC GREEN au Québec, de même que celles de la marque ATTITUDE. Ces dernières seraient biodégradables, mais comme elles sont envoyées directement au dépotoir et qu’en ces lieux il n’existe pas d’oxygénation adéquate à une biodégradation acceptable, cette mention ne leur accorde pas un point de plus. Sans parler que plusieurs villes optent désormais pour l’incinération de leurs déchets… Cependant, leur contenu vaut quand même la peine d’en tenir compte.

 

Personnellement, j’ai opté pour la couche PC GREEN au prix de vente de 12,88 $ pour 56 couches grandeur 3, soit un coût de revient de 0,24 $ la couche. Je les ai trouvés chez Maxi.

 

 

La première impression

L’emballage est mignon et recyclable. On est immédiatement attiré par le côté très épuré de l’étiquette. Ça sent vert! Beau marketing PC… Mais je ne suis pas dupe! Je lis les informations sur l’emballage :

 

  • Centre super-absorbant pour empêcher les fuites durant la nuit

  • Côtés doux et élastique avec ajustement bouge avec moi MC

  • Revêtement douillet […]

  • La plus verte de nos couches

  • Faite avec 50 % de contenu renouvelable

  • Centre absorbant fait de pâte de bois provenant de forêts gérées de façon durable (FSC)

  • Revêtement fait avec 100 % de contenu renouvelable

  • Sans lotion à base de pétrole

  • Sans parfum ni latex; la pâte est transformée sans l’utilisation de chlore

  • Hypoallergénique

 

Le contenu est très bien pour une couche jetable. On réduit notre impact environnemental en utilisant une couche faite avec de matières recyclées plutôt que de matières neuves. C’est bon! De plus, la couche est renouvelable! Voyons voir si elle passe le test et si elle est aussi efficace que l'affirme son étiquette...

 

Notre comparatif sera une couche Pampers Baby Dry étape 3. Cette dernière fait une grosse nuit chez moi et le matin le petit se réveille au sec malgré un énorme popotin rempli de gelée!

 

Au niveau de la grandeur : Elle est environ de la même taille exceptée que l’arrière de la couche est plus petite (en sorte de V plutôt qu’en rectangle). Elle ferait, tout comme l’autre modèle, de 16 à 28 lbs. Nous verrons bien…

 

Au niveau de la douceur : Ce n’est pas aussi doux que l'étiquette semble le dire. C’est un peu « sec » comme touché si je compare à l’autre marque qui semble avoir un film transparent de type silicone pour donner une impression de douceur sur les fesses de bébé.

 

Au niveau des élastiques et des attaches : Bonne résistance pour les Green, mais elles ne sont pas aussi ajustables que la marque concurrente. Par contre, leurs attaches sont solide et reste en place avec une bonne pression. Quant aux élastiques sur le côté des cuisses, ils semblent être moins ajustés. Nous verrons s’ils passent le test de l’étanchéité de mon usine de traitement des eaux sur patte! On enfile la couche PC Green à M. Piouf et ce dernier semble content!

 

En bonus : Les couches écologiques ne contiennent pas de parfum ni de colorant en contact avec les fesses de bébé contrairement à la marque Pampers. Elles ne sont pas à l’effigie de vos personnages favoris, ce qui permet à la compagnie de ne pas nous refiler la facture pour l'utilisation de ces derniers.

 

 

 

Passons aux tests!

Test de nuit #1 : Dodo et biberon à 19 heures

Je suis triste de vous annoncer que le petit s’est réveillé tout mouillé à 4 heures du matin… Les élastiques aux cuisses ont très bien résisté, mais c’est au niveau du dos et du bedon que ça s’est gâté… Je ne pourrai dire combien de temps la couche a été efficace!

 

Test de nuit #2 : Dodo et biberon à 19 heures, changement de couche à 23 heures

On retente l’expérience. Cette fois-ci, je change le petit avant d’aller me coucher vers 23 h 00. La petite bête ne se réveille pas du tout cette fois-ci, mais à son réveil vers 7 h 30, il est encore une fois mouillé. Cette fois-ci partiellement sur le devant, c’est un début de fuite je dirais… Les élastiques aux cuisses ont encore une fois résisté. C’est un bon point à ce niveau!

 

 

Ce que j’en conclus...

La couche PC GREEN est efficace de nuit pour une durée d’environ 6 ou 7 heures maximum. Mais pas plus! Il faudrait voir si utiliser une couche d’une taille de plus aiderait à une meilleure absorption. Le problème réside à ce niveau-là selon moi. Si vous optez pour cette couche écologique le jour, vous aurez de très bons résultats et vous serez sans doute satisfait! Mais attendez-vous à changer de couche la nuit au moins une fois, voire deux si vous avez un bébé fuite

 

De mon côté, j’attends avec IMPATIENCE ma commande de couches lavable de nuit!

 

 

 

Photos par TENDANCE RADIS / Photo de la couverture : Google images

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload