NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Actualité | Des explications sur ma méthode de recherche

02/03/2015

Un billet de

 

 

Ey! La petite, tu sais tout et tu connais tout toi han?! Je l’ai souvent entendu celle-là… Si bien que j’ai cessé de participer à certaines conversations à mon ancien travail parce qu’au final, je me sentais humiliée et mise de côté… Probablement parce qu’à 29 ans, selon certains, nous ne sommes pas assez mûres pour avoir acquis des connaissances et encore moins pour les partager… Du moins, avec le temps j’ai appris à contrôler mes envies de parler de certaines de mes découvertes puisque ça n’intéressait pas tout le monde de toute façon. Encore moins le dernier venu qui parle de hockey dans ses discussions et qui est fermé à l’idée que l’environnement, c’est aussi important! Je dois respecter ça… Aussi bien manger mon repas végé qui fait des curieux, et surtout pas l’unanimité, et fermer ma grande boîte! Oui j’aime parler, je suis une vraie usine à parole! Imaginez combien c’est dur de se retenir quand un sujet qui vous passionne fait sa sortie à table! Hi hi hi!

 

De métier, je suis une professionnelle en graphisme et en image corporative, bref, une pro du marketing! Ce sont les emballages que je crée qui vous font craquer pour un produit plutôt qu’un autre, même si ce dernier est de loin supérieur à celui que j’ai illustré. Si vous saviez ce que j’ai pu voir sur une image avant mon passage avec Photoshop… Oh my! Vous ne voudriez plus jamais manger de… Bon, ok, je vais m’abstenir!

 

Mais avant tout, je suis curieuse et passionnée. Je ne suis vraiment pas rendu au point de débattre verbalement devant un chimiste ou un sceptique qualifié des bons et des mauvais produits, mais si mes arguments font changer d'avis une personne ou lui met la puce à l’oreille afin qu'il ait lui-même vérifier l'information, j'aurai au moins gagné quelque chose.

 

Beaucoup d’informations, regorgeant de fausses vérités, véhiculent sur le World Wide Web. Encore faut-il savoir faire la différence entre le vrai et le faux! Bien sûr, il se peut que je ne comprenne pas tout ce que je lis et que je fasse des bêtises! C’est pourquoi mon copain m’a demandé : « C’est quoi ta démarche scientifique pour en venir à de telles conclusions? » (Fichu technologue va!). La question est tout de même pertinente... Voici donc ma méthode de travail afin de vous faire comprendre comment je dirige mes analyses :)

 

 

 

 

Étape 1 : L’information arrive d’ici et là, souvent sur un blog que j’adore, un article que j’ai lu ou même le très célèbre Facebook. Prenons un exemple : Le Lauryl Sulfate, c’est mauvais ou pas?

 

Étape 2 : Je lis l’info sur le blog, je recherche sur le Net des informations comparables et je vais voir d’autres articles à ce sujet.

 

Étape 3 : Je compare sur les sites des grandes compagnies les informations concernant leur produit (naturellement, le leur est toujours le meilleur!) et je vérifie leur coup de pub (marketing). Maintenant on va pouvoir s’informer et voir si ce qu’ils disent n’est pas de la bullshit bien présentée!

 

Étape 4 : S’il n’y a pas la liste des ingrédients sur l’emballage du produit, je fais sortir la fiche signalétique (MSDS) (le lien mène au MSDS des produits Arm & Hammer à titre d'exemple) et je vérifie la liste des ingrédients que je note. Ça coûte un joli 350 $ annuel pour avoir droit à cette liste à jour sur le site du gouvernement du Canada, mais souvent les compagnies l’offrent sans broncher gratuitement. De même sur le site de Canadian Tire et Wal-Mart, ils offrent un onglet de recherche des fiches signalétiques de chacun de leur produit vendu en magasin et c'est gratuit!

 

Étape 5 : Je vérifie le nom de l’ingrédient en question (ici le Lauryl Sulfate) sur Wikipédia, dans des encyclopédies à la bibliothèque ou je contrôle l’information avec un de mes amis qui est ingénieur chimiste (coucou Seb!). Oh, et aussi je vérifie les mots dans un dictionnaire! Parce que les mots ne veulent souvent rien dire en chimie…

 

Étape 6 : Je vérifie sur un site fiable tel que : La fondation David Suzuki, Service Santé Canada, le site de la Commission Santé et Sécurité au Travail (CSST), les informations contenues dans la fiche signalétique et ces ingrédients. Un genre de double vérification quoi!

 

Étape 7 : Je connais maintenant les déclinaisons de mots et les termes, la composition et les réels dangers du Lauryl Sulfate, qui est notre exemple… Je fais ensuite une analyse de toutes les informations recueillies pour déchiffrer si c’est mauvais pour nous et/ou pour l’environnement et à quel point ça l’est réellement, puis je pèse le pour et le contre.

 

Étape 8 : Je commence mes tests et j’écris mon article.

 

 

 

 

Voilà! Maintenant vous savez combien de temps je passe à faire mes recherches afin de vous offrir un article de qualité avec des informations vérifiées, et que ce n’est pas aussi simple que ça! Après avoir vu ma démarche scientifique et m’avoir suivi hier soir, mon conjoint m’a dit : « OK! C’est une thèse en chimie que t’essaye de faire ou quoi?! C’est beaucoup d’information dans le coco pour me convaincre que mon petit shampoing n’est pas bon pour l’environnement! » :P Que veux-tu chéri, je suis PASSIONNÉE!

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload