NE MANQUEZ RIEN
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

VOUS AVEZ ENVIE DE JASER?

RÉSERVER UNE CONFÉRENCE

cindy@circuitzerodechet.com

S'INSCRIRE AU CIRCUIT ZÉRO DÉCHET

www.circuitzerodechet.com

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Abonnez-vous et soyez à l'affût des dernières nouveautés sur le blogue et le vlogue!

tags.

© Depuis 2015 par Cindy Trottier | cindy@circuitzerodechet.com | Tendance Radis. Tous droits réservés | Québec, Canada
Tendance Radis est un site sur le minimalisme pratique & l'art de vivre zéro déchet au Québec

Santé | Pour en finir avec les produits «toxiques» dans les cheveux

29/01/2015

Un billet de

Donc, j’ai débuté le zéro déchet dans la salle de bain. Maintenant passons aux choses sérieuses, je me lave la tête ou pas?! Évidemment vous me direz! C’est quoi cette question de cervelle de poisson rouge? (Pauvres poissons, ne vous sentez pas vexés!) Eh oui, il faut se laver les cheveux, être toute propre et sentir bon la lavande vanillée… Mais est-ce nécessaire d’utiliser du shampoing? Selon plusieurs blogueuses ferventes du No-Poo, non! Mais avant, voici un petit résumé de ma caboche…

 

 

Petite historique chevelu
Avant, j’adorais changer de tête! Mes cheveux, je les ai eus de toutes les couleurs… Du rouge au violet, du blond au noir… Bref, je changeais de couleur selon les saisons! Même qu’il y a 3 ans, pour l’Halloween, j’avais la tête orange de Ronald McDonald! Pas de farce, c’est juste si on ne me commandait pas un trio au travail! Et puis, ils ont cassés, kapout, fini! J’ai dû me faire teindre les cheveux en brun chocolat pour créer un « masque » sur ma tête platine et laisser passer plusieurs mois à faire des traitements professionnels hydratants pour réussir à retrouver un semblant de tête... T’as les cheveux fins? Ne fais JAMAIS ÇA!

 

Depuis la grossesse de mon petit dernier, j’ai passé un an sans me teindre les cheveux pour leur donner un « break ». Il y a 2 mois, j’y suis retournée par caprice, une vraie fi-fille! J’ai alors demandé à ma coiffeuse d’utiliser son produit le plus naturel* et y aller avec une couleur semblable à ma repousse d’un ton plus clair en faisant un effet « ombré »… Et voilà, c’était reparti pour une autre année sans devoir me teindre!

 

Mes cheveux sont extrêmement fins et se mêlent juste en les regardant. Du volume? Connais pas! Je dois me battre avec les shampoings et changer de sorte dès que la bouteille est finie ou utiliser un produit chez la coiffeuse pour réussir à avoir un semblant de tête. En plus, je vague, mais du bas seulement! Wow, chanceuse va! Non et non… Ce n’est pas « cool »! En été c’est génial ou presque… En hiver, ça s’emmêle dans le foulard et je me retrouve avec des nœuds épouvantables dans la crinière, mais j’aime porter les cheveux longs, alors j’endure! Voilà pour l’historique.

 

 

 

En guerre contre les produits toxiques et leurs déchets?

J’utilise des shampoings soi-disant écologiques, sans sulfate et tout le bla bla habituel des shampoings dits « naturels » depuis plusieurs mois. Quelle merde! J’ai vite compris en lisant bien les ingrédients qu’il n’y avait pas plus de naturel dans le polyquaternium-10 de mon shampooing LIVE CLEAN que dans le silicone chimique de PANTHÈNE PRO V… Le résultat est le même. Ils sont là pour former un film autour du cheveu et le gainer. Bref, laisser une pellicule et provoquer à long terme une chevelure lourde ou grasse, selon votre type de cheveux.

 

Je ne suis pas scientifique, ni cosméticienne et encore moins détentrice du titre « de la personne qui possède la réponse absolue à tout », mais je doute que ce soit bon pour ma tête si je dois faire de plus en plus de shampooing pour enlever cette satané « couche » soi-disant protectrice sur ma tête! La liste des ingrédients est longue et complexe quand on commence à rechercher LE PRODUIT naturel, pas de test sur les animaux, bio et j’en passe! Mais si vous voulez savoir ce qui est bon ou non, je vous recommande d’aller vous informer sur le site de la fondation de David Suzuki :


http://www.davidsuzuki.org/fr/champs-dintervention/sante/enjeux-et-recherche/substances-toxiques/les-12-ingredients-a-eviter-dans-les-produits-de-beaute/

 

 

 

Si c’est nocif pour moi, ce doit l’être pour l’environnement?
Malheureusment, oui. Chéri fait souvent des travaux dans les usines d’épuration afin de réparer les machines de la station qui ne fournissent plus tellement on y jette n’importe quoi! Dans ces usines, ils réussissent, à l’aide de filtres, de produits chimiques et/ou de micro-organismes contrôlés, à traiter et neutraliser presque tout ce qu’il y a dans l’eau. Cependant, un des produits les plus difficiles à traiter est le surplus de phosphore résiduel qui retourne dans nos lacs à la sortie de ces usines. Le phosphore vient… des produits nettoyants et des savons!

 

On rapporte la présence de plus en plus abondante d'algues bleues dans nos cours d’eau au Québec. Leur présence serait principalement causée par les savons et ses composés chimiques… un prix fort à payer pour avoir une tête qui vous fait crier dans les douches d’un avion, si vous voyez de quel pub je veux parler!

Source : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/Eau/eaux-usees/reduc-phosphore/index.htm
 

 

Ok! Et ensuite, on fait quoi?
Vous avez plusieurs options qui s’offrent à vous dont les shampoings de type Low-Poo. Au Québec, je pensais avoir trouvé le bon shampoing avec les produits canadiens de la compagnie LIVE CLEAN… Malheureusement, ils contiennent du polyquaternium-10 et du phytoxyéthanol. J’ai donc échoué au test de la lecture des ingrédients!

 

Ensuite, j’ai découvert sur internet les produits du laboratoire DRUIDE. Pour limiter les déchets, vous pouvez le trouver en vrac chez Vert Essentiel à Vaudreuil-Dorion, n’oubliez pas d’apporter votre contenant! Autrement, il est vendu en petite bouteille. C’est une bonne option pour votre tête si vous voulez seulement vous libérer des produits toxiques que les shampoings contiennent. Personnellement, je ne l’ai pas essayé. Par contre, ils ont étés testés par les Denis Drolet lors de leur passage à l’émission de Télé-Québec : La Vie En Vert : http://vieenvert.telequebec.tv/sujets/387/les-shampoings-ecologiques

 

Donc, zéro déchet, zéro bouteille… Quelle option me reste-t-il? Le désormais célèbre, No-Poo!

 

 


C'est quoi le No-Poo?

Ce n’est pas très compliqué, le No-Shampoo ou No-Poo, c’est évidemment de cesser d’utiliser un shampoing pour se laver les cheveux. Ici, vous avez différentes recettes qui sont présentées sur le web.

La plus commune est l’option du bicarbonate de soude et d’un rinçage au vinaigre de cidre, tel que présenté sur le blog de Antigone XXI.

 

Ce qui est rigolo avec le No-Poo, c’est que les échecs via les utilisateurs témoignent d’une grande incompréhension de l’utilisation qui doit en être fait. Bref… Ceux qui ont échoués se sont lavés les cheveux au bicarbonate de soude toutes les semaines ou pire aux 3 jours! (Bravo, avec un ph de fou dans la petite vache, vous venez de gagner le prix Darwin de la perte de cheveux!)

 

Ceux qui ont réussi comme Ophélie d'Antigone XXI, le disent tous : Il faut ESPACER les No-Poo au bicarbonate de soude à seulement une fois par mois et utiliser un shampoing sec quand c’est INDISPENSABLE. Il faut aussi se brosser les cheveux avec une brosse PROPRE deux fois par jour tête en haut et tête en bas et au final n’utiliser que de l’eau soit le W-O (Water Only). Oui, vous aller passer un mois avec une cure de désintoxication capillaire et des cheveux pas contents, elles le disent également. Il faut VRAIMENT bien assimiler l’information et l’appliquer à la lettre si on ne veut pas se retrouver avec du foin à la place de la tête! Il serait bien de s’abstenir si vous détestez la routine, vous brosser les cheveux en fou matin et soir et établir un journal de votre No-Poo. Puis ce n’est pas sur toutes les têtes que ça fonctionne, qu’on se le dise. Ne détruisez pas votre tête si vous voyez que ça ne fonctionne pas sur vous après quelques essais bien réalisés évidemment!

 

Autre bon point, mais ce n’est qu’une constatation personnelle, les utilisateurs et surtout les bloggeuses qui ont réussi et qui témoignent, ont toutes une alimentation digne de mention ou bien elles sont végétariennes voir même vegans! Je ne dis pas que pour réussir il faut être végé… loin de là! Mais qu'une alimentation saine et variée aidera forcément votre cause. De toute façon, c’est prouvé qu’une bonne alimentation améliore la santé de vos cheveux et de votre peau. Je n’invente rien ici.

 

Bon… C’est à peu près ça pour l’option de la petite vache!

 

 

D'autres solutions

 

L'argile du Maroc (Ghassoul)
C’est une poudre de pierre d’argile du Maroc que vous diluez dans l’eau (important de la prendre naturelle à 100%) et que vous appliquez 30 minutes avant d’aller prendre une douche pour bien la rincer… Le ghassoul absorbe l’excès de sébum contenu sur les cheveux et contrairement aux produits chimiques, il n’élimine pas le film hydrolipidique de la peau, donc il n’assèche pas votre cuir chevelu. Vous pouvez ajouter un peu d’huile de coco dans le mélange pour bien hydrater vos cheveux, un peu de miel pour leur donner de la brillance et une goutte d’huile essentielle (c’est optionnel). J’aimerais bien essayer, mais je n’ai encore pas trouvé où m’en procurer en vrac dans la région…

 

 

 

La technique au miel à l'ancienne
Elle consiste à se laver les cheveux… avec du miel! Personnellement, j’ai décidé d’essayer cette méthode puisque c’est la seule qui répondait à mes critères… Je vous tiendrai au courant des résultats!

 

LA RECETTE

  1. Mettre trois cuillères à soupe de miel dans un bol et diluer le tout dans un verre d’eau.
    Vous pouvez opter pour une dissolution dans une infusion de romarin pour la perte de cheveux, de thym pour les pellicules ou de menthe pour une sensation de fraîcheur.

  2. Mouillez vos cheveux abondamment et commencez à masser votre cuir chevelu.

  3. Versez le miel dilué sur votre tête doucement et faites attention car c’est liquide!

  4. Massez votre cuir chevelu et terminez avec les longueurs.

  5. Rincez abondamment à l’eau claire. Finissez par un rinçage à l’eau froide, celle-ci refermera les écailles du cheveu et vous aurez des cheveux plus lisses et sans frisottis.

 

Pour que tous les types de No-Poo fonctionnent, il faut arrêter l’utilisation de produits chimiques dans vos cheveux. Spray Net, après-shampoing, gel… Bref, tout ce que vous êtes habitué d’utiliser. Est-ce que c’est compatible avec les cheveux foncés? Je mettrais un bémol à ce sujet puisque le miel est un peroxyde naturel. Si vous voulez éclaircir votre tête et avoir un effet « ombré » naturel, c’est un excellent moyen d’y arriver à long terme. La recette et le temps de pause sont cependant différents.

 

 

 

 

Qu'est-ce que le shampoing sec naturel?

Vous venez de commencer le No-Poo ou vous allez en camping et vous n’avez pas envie de vous laver les cheveux dans l’eau glaciale de la rivière? Voici la solution zéro déchet que j'ai testé! Gardez dans votre sac une quantité suffisante de fécule de maïs et de cacao. J’ai les cheveux longs aux épaules et j’en prends environ 1 à 2 c. à soupe de fécule de maïs et 1 c. à thé de cacao pour faire un shampooing sec. Si vous êtes brunette, utilisez plus de cacao pour ne pas devenir blanche et moins de fécule de maïs.

 

La tête en bas, soupoudrez le mélange sur la racine des cheveux. Brossez de façon à répartir la poudre sur toute la longueur de vos cheveux. Revenez la tête en haut et faites le même processus sur le dessus de la tête. Bien brosser à nouveau les cheveux de haut en bas. Utiliser une brosse en poils de sanglier ou de même type synthétique ou végétale aidera à mieux répartir le tout. Sur le coup, vous aller avoir du volume instantanément. Si vous avez trop de résidus de poudre, c’est que vous n’avez pas assez bien brossé ou que vous en avez trop mis! Sinon, patientez un peu et durant la journée ou après une nuit, vous devriez avoir une belle chevelure toute propre et brillante!

 

J’ai utilisé ce shampooing sec après avoir passé 6 jours sans me laver les cheveux et ils étaient assez grad. Ça m’a permis de patienter 3 jours de plus avant de les laver et la tête ne me piquait même pas!

Je lave déjà mes cheveux une fois par semaine depuis longtemps puisque je n’utilise pas de produits coiffants. Choisir le No-Poo et ses options ne devrait pas être trop compliqué dans mon cas, on verra si ça fonctionne!

 


 

Quoi faire si j'ai les cheveux trop secs/trop cassants?

L’huile ou le lait de coco ou même un avocat écrasé font d'excellents masques réhydratants! Vous n'avez qu'a laisser le traitement agir toute une nuit sur votre tête et le lendemain bien rincer. Les cheveux deviennent brillants et doux. Pour l’avocat, j'ai essayé et ça fonctionne à merveille! L’huile de coco n’a plus à faire ses preuves selon moi. :)

 


 

En résumé

Faites votre choix parmi les options qui vous conviennent le mieux. Le No-Poo de bicabonate de soude et rinçage au vinaigre de cidre espacé de shampoings secs, le Ghassoul, le traitement à l’ancienne au miel ou pour les moins téméraires, le Low-Poo. Vous verrez ce qui vous convient le mieux. En matière de zéro déchet, la meilleure option est celle du No-Poo au BdS et celle du miel que l’on peut avoir facilement en vrac. Si vous utilisez beaucoup de produits coiffants, allez-y pour un shampooing bio et naturel* que vous trouverez en vrac chez Vert Essentiel à Vaudreuil-Dorion.

 

Dans tous les cas, l’idéal serait d’espacer vos shampoings le plus possible pour donner une chance à votre cuir chevelu de respirer à nouveau et surtout, brossez-vous les cheveux pour aider à répartir le sébum naturel produit par le cuir chevelu. Nos grands-mères n’avaient certes pas torts lorsqu’elles disaient :

 

- Donnes 100 coups de brosse dans tes cheveux par jour et tu auras des beaux cheveux pour toujours!

 

 

Je vous tiendrai au courant des résultats de mon parcours à travers ces options, avec des photos et des résultats! ;)

 

 


Photo par TENDANCERADIS.COM

Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Please reload

Please reload